Découvrez Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Monde occitan. Gardarem l'Estivada

Aveyron. Fin janvier, l'annonce par la mairie de Rodez d'une série de concerts estivaux aux Haras et la disparition de l'Estivada du budget municipal a levé le voile sur les intentions du maire de la capitale aveyronnaise, Christian Teyssèdre, d'abandonner le festival ruthénois, du moins dans sa forme actuelle. Quelques jours après, une pétition était lancée, qui a déjà recueilli près de 5.000 signatures. Alors que la mairie annonce déjà la venue du Marseillais Soprano.

Monde occitan. Gardarem l'Estivada
La pétition pour défendre le festival occitan
a déjà recueilli près de 5.000 signatures.

Monde occitan

Créé en 1995, le festival occitan avait, au fil des années, mis Rodez au centre de l'Occitanie, avec son mélange populaire de cultures traditionnelle et moderne. En accueillant d'autres cultures, l'Estivada invitait au voyage et à l'ouverture, tout en mettant à l'honneur la simplicité de ses origines. Mais ce centre de l'Occitanie n'était peut-être pas assez voyant pour une ville dont le noir de Soulages rayonne dans le monde entier. La municipalité, qui avait repris l'organisation de l'Estivada en 2015, envisage peut-être de conserver le nom, mais table sur une formule plus grand public, qui attire plus... L'Estivada attirait pourtant bien du monde, de partout, et notamment du Nord-Aveyron.

Une pétition a donc été lancée à l'attention de la mairie sur le site MesOpinions par un collectif d'associations occitanes, dont les Occitans du Haut-Rouergue : outre l'aspect festif du festival inter-régional, ils insistent sur le fait que l'Estivada rassemble «les associations locales et inter-occitanes, de Nice à Bordeaux, de Limoges à Marseille, et d’au-delà avec les rencontres entre cultures minorisées», qui «peuvent faire connaître leur travail et échanger entre elles».

Et avec eux, on peut déplorer une tendance à l'uniformisation et à la surenchère : chaque ville moyenne doit-elle avoir, en plus de ses chaînes de restauration rapide sur rocade, son festival de musique en vogue ? Pas certain que ce choix soit le bon : une fête comme l'Estivada est plus dans l'air du temps que les grosses machines éphémères qui attirent des foules au prix d'une organisation poids-lourd... 

La pétition est disponible sur https://www.mesopi nions.com/petition/art- culture/estivada-gardaram- estivada/200410 et elle est également relayée sur les réseaux sociaux.

XP

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Monde occitan. Gardarem l'Estivada