Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Prévention des inondations et crues du Lot. Espalion : La pose des batardeaux va débuter

Prévention des inondations et crues du Lot. Espalion : La pose des batardeaux va débuter
 Daniel Constant, Francine Druon, Jean-François Aguesse, Éric Picard et Laurent Barsalou.

Lundi 19 octobre, à défaut d'une réunion que la mairie aurait souhaitée publique, c'est à la presse qu'a été présenté le système de batardeaux destinés à équiper les habitations en zone inondable, sur la base du volontariat.
C'est Jean-François Aguesse, concepteur de barrières anti-inondation et gérant de la société Isoal, basée dans l'Aude, qui a présenté ce système de batardeaux commercialisés sous le nom d'Isoflots, en présence d'Éric Picard, maire, de Francine Druon, adjointe, de Laurent Barsalou, qui doit prendre ses fonctions de Directeur général des services (DGS), et de Daniel Constant, représentant les associations de riverains.
Le système Isoflots, de fabrication française, se pose sur les portes d'entrée ou de garage, fenêtres et portes-fenêtres. Réalisé sur mesure pour la longueur, il ne dépasse pas 80 cm en hauteur pour des raisons de normes françaises, basées sur la poussée exercée par l'eau, qui peut atteindre 16 tonnes (il peut aller jusqu'à 1 m hors habitations). Ces cloisons d'aluminium se posent contre des glissières préalablement installées au sol et sur les montants des ouvertures à protéger, un système de verrous actionne des joints et la pression de l'eau fait le reste.

Protéger et améliorer


Une première sur le bassin du Lot, comme l'expliquent Jean-François Aguesse et Éric Picard, qui se réjouit . En effet, même en cas de dépassement du batardeau, le système limite les entrées boueuses et peut abaisser de 18 à 3 mois la remise en route d'une maison.
Le projet, étudié par le Syndicat du Bassin du Lot et porté par le Syndicat Lot-Dourdou est financé à 40% par l'État, 20% par la région, 10% par la com'com et 10% par la commune. La moyenne du coût par habitation s'élève à 2.500 euros, soit environ 500 restant à la charge du propriétaire. Pour l'heure, les 40 premières demandes enregistrées par la mairie ont doublé suite à la prospection d'Isoal, et ce sont 50 habitations qui devraient être équipées d'ici la fin de l'année.
La mairie rappelle que «tout le monde peut venir s'inscrire, surtout en cette période de début d'inondations», les quartiers concernés se situant principalement au Foiral et dans les quartiers bas de la ville rive droite.

À lire aussi : La chaussée du Moulin est menacée et Les dangers du remède

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Prévention des inondations et crues du Lot. Espalion : La pose des batardeaux va débuter