Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Humeur Covid. Confinement : semaine 3

illustation du Bulletin d’Espalion

Cette troisième de confinement est un peu celle de la lassitude. Ceux qui restent devant les chaînes d'info n'entendent parler que de chiffres de décès, de ces masques qui, d'"inutiles", sont devenus une denrée qu'on s'arrache à prix d'or à l'international, des Ehpad, etc. On commence à évoquer le déconfinement, pas pour en fixer l'échéance, mais pour nous dire qu'il sera long et compliqué... Heureusement que les vacances approchent (c'est de l'humour)... Les horticulteurs s'organisent, épidémie ou pas, c'est le printemps.
er À partir de minuit, un vacarme aérien assourdit le ciel nord aveyronnais. Il semble que des avions gros porteurs, au moins une douzaine, se succèdent pendant une bonne heure en direction de l'Est. Beaucoup de gens les ont entendu, on en parle sur les réseaux sociaux, mais sans savoir de quoi il s'agissait. Peut-être les avions de l'armée partis chercher les masques en Chine... La Poste annonce qu'elle va améliorer la distribution du courrier et des journaux, réduite à trois jours par semaine. On nous informe qu'on ne doit pas partir en vacances.
Le ministre de l'Intérieur évoque une possible application pour faire ses attestations de sortie directement sur smartphone. On croit savoir que les élèves n'auront pas cours pendant les vacances. À 18h30, Cyril Lignac fait un carton en cuisinant de chez lui, avec quelques familles en duplex, pour la télévision. Le Premier ministre s'exprime le soir, peu rassurant dans l'ensemble, même s'il se veut pédagogue, surtout au sujet du déconfinement, dont on se demande s'il ne sera pas plus compliqué à gérer que le confinement. Le port du masque pour la population ne semble toujours pas nécessaire. Et il tousse... dans sa main ! Bonjour le geste barrière.
 C'est la première fois que je vois Nasbinals désert comme ça. C'est vraiment impressionnant, plus qu'à Espalion ou Saint-Côme. À Aubrac, le Poilu du Monument veille seul sur la place froide et entièrement vide, à l'exception d'une voiture du PNR, comme abandonnée. Une lumière à la fenêtre de l'Hôtel de la Domerie sera la seule trace de vie ce jour-là.
 Toujours les masques, qui finalement seraient peut-être d'une certaine utilité. On en a commandé 2 milliards, ou 4 selon les jours. Mais les Chinois vendent aux plus offrants. Il livrent du matériel sanitaire qui s'avère parfois défectueux, notamment des réactifs... Un réfugié islamiste tue 2 personnes dans l'Isère : pendant l'épidémie, le reste continue. Côté Covid-19, sans parler de ralentissement, il semble qu'il commence à progresser moins vite.
 Le Pape François célèbre la messe des Rameaux sans fidèles. Le Professeur Raoult reçoit l'appui de trois grands noms de la Santé, et la pétition #neperdonsplusdetemps, lancée par Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de la Santé, en faveur du traitement à la chloroquine, a déjà receuilli 200.000 signatures. Le ministre de l'Intérieur n'écarte plus la possibilité de “traquer” la population à l'aide des smartphones pour le déconfinement à venir (mais quand ?).
 Après presque trois semaines, pour “assouplir” le régime de confinement, une application est mise en place pour faire les dérogations de sortie sur smartphone. Le déconfinement, dont on ne voit toujours pas le bout de la queue, pourrait s'accompagner de masques et de “tracking”. Un sondage nous dit que 59% des Français pensent la chloroquine efficace.
 Le drive d'Inter Distribution fonctionne, certaines entreprises de TP reprennent de l'activité. Le confinement ne pourra pas passer l'été. Préparez vos masques.

XP

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Humeur Covid. Confinement : semaine 3