Découvrez Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Fêtes musicales de l'Aubrac. La “Déesse Force motrice”, un concert dans l'usine de Sarrans

Aveyron. Ce mardi 1er août, les Fêtes musicales de l’Aubrac font étape dans la salle des machines du barrage EDF de Sarrans, pour un concert exceptionnel de musique de chambre intitulé “La déesse Force motrice”. Un rendez-vous incontournable dans un lieu atypique.

Fêtes musicales de l'Aubrac. La “Déesse Force motrice”, un concert dans l'usine de Sarrans
EDF / Pierre Soissons

D’ordinaire, c’est le son des turbines hydroélectriques, entrainées par la force de l’eau, qui résonne dans la salle des machines de la centrale EDF de Sarrans. Mais ce mardi 1er août, à partir de 20h30, les quatre groupes de production seront à l’arrêt pour faire place aux airs de célèbres compositeurs. Les oeuvres de Johann Sébastian Bach, Jean Françaix, Darius Milhaud, Guillaume Connesson, Francis Poulenc, Maurice Ravel ou encore George Gershwin sont au programme de cette soirée proposée par les Fêtes musicales de l’Aubrac.

«Nous sommes très heureux d’accueillir ce concert» précise Romain Craeynest, responsable EDF du groupement d’usines Brommat-Sarrans. «Ce partenariat avec les Fêtes musicales de l’Aubrac, c’est la rencontre d’un patrimoine industriel incroyable et de la culture. La salle des machines, avec son style Art déco, est un bel écrin pour un concert de musique de chambre. Pour nous, c’est aussi une manière originale de faire découvrir ce lieu si particulier aux spectateurs.»

À lire aussi : Les Fêtes musicales de l'Aubrac, saison 8, du 31 juillet au 5 août 2023

La “playlist” de la soirée : Johann Sebastian Bach (Suite pour violoncelle n3 en Ut Majeur), Jean Françaix (Mouvement perpétuel), Darius Milhaud (Suite, 1936), Guillaume Connesson (Disco-toccata), Francis Poulenc (Mouvements perpétuels), Maurice Ravel (Sonate pour violon et piano) et George Gershwin (Promenade).

 

LA CENTRALE HYDROLÉLECTRIQUE EDF DE SARRANS : DE L'ÉLECTRICITÉ POUR L'ÉQUIVALENT DE 112.000 PERSONNES

Le barrage-usine hydroélectrique de Sarrans a été mis en service en 1934, après quatre ans de travaux et la mobilisation de milliers d’ouvriers. À l’époque, cette installation et celle de Brommat constituaient le plus gros complexe hydroélectrique d’Europe, qui alimentait alors en électricité 15 % de la population française.

Aujourd’hui, l’aménagement hydroélectrique de Sarrans est exploité, entretenu et surveillé par une vingtaine de salariés du groupement d’usines EDF de Brommat-Sarrans.

De type moyenne chute, la centrale EDF de Sarrans produit une énergie souple, renouvelable et réactive. Elle permet de répondre rapidement aux besoins du réseau électrique : cinq minutes seulement suffisent pour mettre en marche un groupe de production, ce qui confère à l’hydroélectricité une place de choix dans le mix énergétique français.

Chaque année, la centrale hydroélectrique EDF de Sarrans produit l’équivalent de la consommation en électricité de 112.000 habitants.

Quant à la retenue en elle-même, Sarrans étonne tant par sa taille architecturale que par sa réserve d’eau. Cinquième plus grand lac artificiel de France, il s’étend, avec ses 35 kilomètres de long, sur les départements de l’Aveyron et du Cantal. Sa capacité avoisine les 300 millions de m3, noyant, lors de sa mise en eau, près de 1.000 hectares de terre.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Fêtes musicales de l'Aubrac. La “Déesse Force motrice”, un concert dans l'usine de Sarrans