Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Espalion. Espalion : La chapelle des Pénitents n’en finit pas de retrouver son lustre

Jeudi 19 mai, l’association des Amis de la Chapelle des Pénitents, présidée par Agnès Lombard, inaugurait les travaux réalisés durant la période hivernale dans l’édifice. Une inauguration à laquelle participaient tous les acteurs ayant contribué à ces travaux : le restaurateur d’art Ulysse Lacombe, le maire Eric Picard accompagné de Pierre Plagnard, le personnel des services techniques de la mairie et les bénévoles de l’association.

Espalion. Espalion : La chapelle des Pénitents n’en finit pas de retrouver son lustre

Oubliées les longues années durant lesquelles la chapelle des Pénitents de la rue du Plô, alors totalement tombée dans l’oubli, ne servait que de lieu de stockage. Désaffectée durant un demi-siècle, elle a retrouvé vie depuis le début des années 2000 grâce à la création d’une association de sauvegarde : Les Amis de la chapelle des Pénitents.

Depuis 20 ans, sous les présidences de Jacqueline Prieur puis d’Agnès Lombard, l’association poursuit régulièrement et sans relâche les travaux de restauration. Des travaux qui ont permis à la chapelle de retrouver tout son faste et de redevenir un incontournable joyau de l’art baroque qui attire chaque année des milliers de visiteurs.

À lire : Espalion : trois chorales pour un concert

En 20 ans, la chapelle a vu ses murs assainis et crépis, le plafond et l’éclairage rénovés et de nombreux objets du mobilier ont été remis en valeur comme des tableaux, des cadres, des sculptures, le Christ de procession et le Christ gisant, les bâtons de procession et bien d’autres trésors encore. La restauration du retable de la circoncision du Christ, classé aux Monuments Historiques, et la récente réédification du clocheton originel marqueront fortement l’histoire de cette renaissance.

Malgré la fermeture au public, les périodes hivernales sont toujours bien occupées à la chapelle des Pénitents. Encadrés par le restaurateur d’art et désormais retraité Ulysse Lacombe, les bénévoles participent aux minutieux travaux de restauration. Propriétaire des lieux, la mairie d’Espalion met également cette période à profit pour aider l’association et réaliser des travaux d’entretien et de sécurité dans le bâtiment.

À découvrir : Sainte-Eulalie-d'Olt : fleurissement de la commune

L’hiver dernier, les travaux ont consisté à résoudre un problème causé par l’apparition de salpêtre en partie basse d’un mur avec dégradation de son enduit. Une dégradation située de part et d’autre du retable de l’Assomption. Le seul placage de panneaux de couleur identique à l’enduit mural pour cacher le salpêtre ne pouvait satisfaire entièrement Ulysse Lacombe.

Le restaurateur d’art espalionnais décidait alors de créer un soubassement totalement en harmonie avec le retable existant. Grâce à des panneaux réalisés avec les anciennes portes de la mairie et à la restauration d’éléments sculptés provenant le l’ancienne église Saint-Jean, judicieusement récupérés et conservés par les municipalités successives, le mur est désormais doublé par une fresque qui constitue une véritable œuvre artistique.

Un ensemble harmonieux et très réussi puisque le retable de l’Assomption et tous les éléments sculptés, récemment ajoutés, constituaient, initialement dans l’église Saint-Jean, un ensemble réalisé par le même sculpteur.

A l’issue d’un long et minutieux travail de nettoyage dans les règles de l’art pour éliminer les couches de peinture rajoutées au fil du temps, les motifs, tout comme la vierge de l’Assomption, ont retrouvé leurs polychromies d’origine redonnant ainsi encore un peu plus de lustre à la chapelle.

Après la présentation de ces derniers travaux, Agnès Lombard remerciait chaleureusement Ulysse Lacombe qui ne compte jamais ses heures de bénévolat lorsqu’il s’agit de mettre en valeur l’édifice.
Des remerciements également adressés à la mairie pour son soutien régulier et la qualité des interventions effectuées par le personnel des services techniques.

À lire : Tarn : l'église de Puycelsi, vivant reflet du passé historique de la cité 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Espalion. Espalion : La chapelle des Pénitents n’en finit pas de retrouver son lustre