Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Vin. Dégustations et œnologie : Le clos Triguedina à l'honneur aux 3 Caves

Vin. Dégustations et œnologie : Le clos Triguedina à l'honneur aux 3 Caves
Maëva Vera, Joanne Ribeiro, Jean Bonnaterre et Alex Ayral.

Vendredi 8 avril à la zone de la Bouysse, les 3 Caves renouaient avec les dégustations et découvertes de vins. À l'invitation de Joanne Ribeiro, qui a pris la suite de Pierre Guiral fin février au poste de caviste, Maëva Vera est venue présenter les Cahors du clos Triguedina, où la famille Baldès cultive la vigne depuis 6 générations.
C'est en 1830 que débute l'histoire du clos Triguedina. Situé à Vire-sur-Lot, sur le chemin des pélerins de Saint-Jacques, il tiendrait son nom de leur hâte d'avoir à s'y restaurer : «Me trigo dina» signifiant «il me tarde de dîner» en occitan.

Le domaine, niché dans les méandres du Lot, s'étend sur 70 hectares, et Jean-Luc Baldès, dont l'épouse Sabine est d'origine bourguignone, y privilégie l'approche parcellaire chère à la Bourgogne.

À lire : Hommage à Alain Aragon

Parmi les nombreuses références du clos, quatre étaient proposées à la dégustation. Pour commencer, le Vin de Lune, mélange de Viognier et de Chardonnay, en IGP Comté Tolosan, est un vin blanc léger et fruité élaboré par Jean-Luc et sa fille Juliette qui se destine également à la vigne : acidulé et minéral, mais tout de même un peu gras, c'est un vin parfait pour l'apéritif.

Ont ensuite suivi les vins rouges de l'appellation Cahors : le “French Malbec”, au sous-titre tendance “Cahors is not dead”, un 100% Malbec au nez de fruits rouges, rond en bouche, un vin “de soif” idéal pour l'apéro ou les grillades.

Avec les deux références suivantes, on monte en gamme dans des vins de 2018 consommables tout de suite, mais qui tiennent la garde plusieurs dizaines d'années : le classique Clos Triguedina, qui est l'ADN de la maison, assemblage de 85% de Malbec, 10% de Merlot et 5% de Tannat, et le Probus, 100% Malbec. Ce dernier provenant d'un parcellaire créé en 1976 en hommage au grand-père de Jean-Luc Baldès qui, suite au coup de gel de 1956, avait sauvé les vignes en pratiquant des greffes avec des pieds des années 1920. Probus étant le nom d'un empereur romain qui a réimplanté la vigne en Quercy au IIIe siècle.

Pour ces deux vins, fruits noirs et tannins fondus sont très présents, un régal pour les amateurs de Malbec.

Rendez-vous pour la prochaine découverte, qui aura lieu dans le courant du printemps.

À découvrir : Estaing, découverte du circuit des “3 châteaux”

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Vin. Dégustations et œnologie : Le clos Triguedina à l'honneur aux 3 Caves