Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Espalion. Salon des Vins d'Aveyron : Franc succès pour la première édition

Ces dimanche et lundi 6 et 7 février se tenait à Espalion le Salon professionnel des Vins d'Aveyron, dont le Bulletin d’Espalion était partenaire : une première édition particulièrement réussie par le nombre de professionnels accueillis, à la satisfaction des organisateurs et des vignerons participants.

Espalion. Salon des Vins d'Aveyron : Franc succès pour la première édition

Le projet du caviste de la place du Marché, Éric Bousquet, de réunir en un même lieu les vignerons des 5 appellations aveyronnaises, ne coulait pas forcément de source : néanmoins, l'affaire a fonctionné et on se demande aujourd'hui pourquoi personne ne l'avait eue plus tôt, cette idée. Peut-être parce que la viticulture aveyronnaise, malgré sa longue histoire, connaît actuellement un nouvel élan. Peut-être parce qu'elle est répartie sur un territoire étendu et que ses terroirs, incroyablement riches et nombreux pour un seul département, sont cloisonnés par leur typicité et par la distance. Peut-être aussi parce qu'il fallait une zone “neutre” pour accueillir une production forte en caractère : Espalion, on peut le regretter, n'est plus un pays de vigne, mais elle peut, par sa position “capitale” du Nord, rassembler tout en ménageant les vins des quatre coins du département.

Alors qu'environ 350 visiteurs, dont la moitié étaient des professionnels — restaurateurs, hôteliers ou cavistes — ont arpenté les quatre lieux proposés pour découvrir la trentaine de vignerons présents, la ville a également bénéficié d'une mise en lumière inhabituelle à cette saison.

À lire : Domaine Bernatas, de la presse à la presse

C'était également une volonté d'Éric Bousquet, en choisissant des lieux inhabituels pour déguster et échanger : pensez donc, une librairie, une chapelle et d'anciennes prisons !
Le choix d'un salon pour les professionnels était le choix d'un pro doublé d'un passionné de son terroir : avoir un tel panel de vins aveyronnais sans en faire une vitrine était impensable. De même qu'il aurait été limite inhumain d'en interdire l'accès aux “simples” amateurs. Même si quelques-uns ont regretté de ne pouvoir acheter, ou d'autres de devoir payer une vingtaine d'euros : pour avoir accès à une trentaine de producteurs présentant chacun 4 références en moyenne, soit au bas mot 120 cuvées, c'était une paille. D'autant que la plupart des visiteurs, venus de toute la France, ont été étonné de la constante de qualité qui se dégageait de l'ensemble.

Côté exposants, la satisfaction est double : d'avoir pu rencontrer du monde, dont un bon nombre de professionnels, mais également d'avoir pu se rencontrer entre vignerons, partageant la même passion pour un terroir à multiples facettes, mais qui est toujours celui du Rouergue. Comme à l’occasion de la soirée du samedi, où tous étaient réunis au Café de l’hôtel de Ville, ou pour les pauses déjeuners, pour lesquelles ils partaient en équipe casser la croûte dans les restaurants et brasseries du quartier.
D'ailleurs, la plupart espère revenir pour la prochaine éditon ! À bon entendeur..

À découvrir : Saint-Côme reprend de la bouteille avec Damien Delétang

À découvrir aussi : «Entraygues-Le Fel» : quatre jeunes vignerons pour les six domaines de l'appelation

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Espalion. Salon des Vins d'Aveyron : Franc succès pour la première édition