Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Conseil municipal du 20 décembre. Conseil municipal : débat sur la rénovation et la valorisation du centre-bourg de Laguiole

Le projet Convidadis fut abordé lors du dernier conseil municipal de l’année 2021 réuni, le soir du lundi 20 décembre, dans la salle des fêtes de Laguiole.

Conseil municipal du 20 décembre. Conseil municipal : débat sur la rénovation et la valorisation du centre-bourg de Laguiole

Inscrit en premier à l’ordre du jour, Convidadis est un projet lancé en 2019 qui a pour objectif de réhabiliter et de dynamiser le centre-bourg de Laguiole et plus particulièrement les bâtiments qui composent la salle des fêtes, l’école publique et le centre de loisirs. Le nom du projet vient de la volonté de créer un espace de partage et de vivre ensemble, qui se veut convivial d’où Convidadis.


Le besoin de rénovation de ce groupement de bâtiments est connu depuis 1989 comme en témoigne le directeur de l’école primaire publique, Alexandre Rouger, dans une lettre qui fut lu par le maire, Vincent Alazard, devant le conseil municipal. "Depuis plusieurs décennies les parents, mais aussi les directeurs et enseignants qui se succèdent à l’école publique de Laguiole réclament des travaux sur l’établissement, lettre de 1989." Le problème étant la vétusté des locaux et le manque de place.

A lire : Les futurs travaux présnetés aux riverains

Trois ans de réflexion


La présentation des plans de ce nouvel ensemble fut commentée par Daniel Batut, délégué au projet Convidadis. "Ce programme a démarré il y a trois ans, on a associé des gens de Laguiole qui ont bien voulu participer au groupe de travail. Aujourd’hui, c’est une restitution, on présente une structure. Le but de ce lieu est vraiment de prôner le vivre ensemble et de mutualiser les moyens."


Pour réaliser cette étude, l’équipe municipale est accompagnée d’un programmiste, Xavier Ravel, qui a dessiné les plans et chiffré le montant des travaux. Outre la rénovation, l’isolation et le rajeunissement des bâtiments, il est prévu de supprimer les cloisons dans le centre de loisirs pour agrandir les pièces, de démolir les escaliers intérieurs de l’école pour augmenter la superficie des salles de cours.

A lire : Les travaux avancent à grands pas


Aussi, la mairie souhaite aménager des espaces de coworking et de réunion notamment pour les associations dans les salles des Orgues et de la Tour. Sur conseil de la communauté de communes, il sera créé au troisième étage des appartements pour les apprentis et les jeunes professionnels.

 

Un projet à 833.000 euros


Le prix des travaux est pour l’instant une estimation et non un devis. L’ensemble du projet coûterait pour la municipalité 605.890 euros hors option et environ 833.000 euros avec option. La rénovation de l’école publique est évaluée à 290.000 euros hors taxe.
Mais ce projet ne fait pas l’unanimité. La majorité défend un programme qui put être perçu comme du rapiéçage, mais qui permet une réhabilitation viable, avec un budget maîtrisé et de redynamiser le centre-bourg.

A lire : Une nouvelle voie douce sécurisée


Pour l’opposition, il y a beaucoup d’inconnus. Cathy Chauffour met en évidence l’absence de stationnement dans ce projet, notamment avec la création de nouveaux logements ou pour faciliter la dépose des enfants à l’école.
Pour la majorité, ce point n’est pas indispensable comme le souligne Daniel Battut : "il y a des stationnements à Laguiole, il faut que chacun fasse un effort. Les habitants peuvent marcher 300 mètres et à moins de 5 minutes, il y a des parkings au Fort ou au Tourail. L’objectif c’est de faire vivre le centre de Laguiole, quand les gens viennent, ils doivent connaître ces contraintes. Mais, c’est vrai qu’on pourrait créer quelques places pour les personnes à mobilité réduite".

 

"Où va t-on loger les enfants ?"


Cependant, pour l’opposition, "ce projet n’est pas au bon endroit, où va-t-on reloger les enfants durant les travaux de l’école ? Pour moi, le lieu n’est pas le bon. Pourquoi ne pas bâtir ce lieu de vie et de convivialité dans l’ancienne caserne de pompiers ? Même si à la base cette ébauche est intéressante, le budget va être trop important pour ce qu’on va faire, c’est-à-dire du rapiéçage" déclare Cathy Chauffour.


Le plan Convidadis fut ensuite soumis au vote. Il y a eu trois oppositions. 

La valorisation et la redynamisation des centres-bourgs des villages sont une volonté politique nationale qui fut notamment évoquée par la ministre du Logement Emmanuelle Wargon, lors de sa visite sur notre territoire et par la présidente de la région Occitane, Carole Delga.

A lire : Apprentissage et manque de logement


Pour compléter ce projet Convivadis, la municipalité prévoit une “liaison douce”. L’objectif est d’ouvrir un espace de communication entre la rue du Valat, la Patte d’Oie et l’Allée de l’Amicale. La création du pôle multiservice permet d’enrichir cette valorisation du centre-bourg, avec des lieux réservés pour la crèche, la médiathèque, l’école de musique, l’ADMR et France services.


De plus, il fut abordé l'autorisation d'avance de budget et de dépense d'investissement, la convention TDF, le tableau des effectifs, le temps de travail des agents, la dématérialisation des actes et autorisations d'urbanisme, la mise à jour des tarifs du marché hebdomadaire, l'acquisition et la vente de terrain et l'opération collective de diagnostics énergétiques de bâyiments publics.

A lire : Lettre à Emmanuelle Wargon, la ministre qui n'aime pas les maison !

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Conseil municipal du 20 décembre. Conseil municipal : débat sur la rénovation et la valorisation du centre-bourg de Laguiole