Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Aubrac. Le lac des Picades vidangé pour un an

Aubrac. Le lac des Picades vidangé pour un an

Début octobre, le lac des Picades a été mis en vidange pour la première fois depuis 1998. À l'issue de l'opération, qui a duré une dizaine de jours, plus de 600 kilogrammes de poissons ont été prélevés et relâchés dans le lac de Castelnau-Lassouts-Lous. Après l'assèchement des sédiments, en juin 2022, une opération de curage d'environ 2.000 m3 de dépôts commencera avant la remise en eau mi-novembre. La pêche pourra recommencer au printemps 2023.
Rattaché au domaine privé de l’Etat et géré par l’Office National des Forêts, le lac des Picades est entièrement dévolu à l’activité de la pêche de loisir depuis 2004 sous l’impulsion de la Fédération Départementale de Pêche de l’Aveyron.

A lire : Prise exceptionnelle au Lac de la Selves


Après vingt-trois années de mise en eau, le lac, d’une superficie de 1,9 hectare, était confronté à un fort envasement qui nuisait à la survie des salmonidés présents en raison du réchauffement de ses eaux. Par ailleurs, les équipements hydrauliques, qui dataient d’une cinquantaine d’années, ne répondaient plus aux normes réglementaires en vigueur, notamment sur leur capacité à pérenniser l’ouvrage pour évacuer les débits des crues décennales et centennales (responsables de l’accumulation des sédiments), sans nuire également à la qualité des eaux du ruisseau des Mousseaux qui s’écoule en aval.

A lire : influence de la thermographie des cours d'eaux 


Afin de préserver ce site exceptionnel et garantir la possibilité d’exercer l’activité de la pêche de loisir, l’Office National des Forêts et la Fédération de Pêche de l’Aveyron se sont associés aux collectivités de Saint-Chély-d’Aubrac, Prades-d’Aubrac et Saint-Geniez-d’Olt et d'Aubrac (par le biais du Sivu de Brameloup) d’une part, et l’unité territoriale de l’Agence de l’Eau Adour Garonne d’autre part, pour coordonner le montage technique et financier du projet qui s’achèvera en mars 2023 par la réouverture du lac au public.
Après avoir été vidangé le 6 octobre dernier, le lac restera en assec jusqu’au mois de juin 2022 où le curage des sédiments en excès sera réalisé. Par la suite, le redimensionnement du répartiteur d’eau amont et du déversoir de crues ainsi que des opérations de maçonnerie sur le dispositif de moine seront opérés en septembre 2022. Avant sa remise en eau à partir du mois de novembre 2022, des travaux de bûcheronnage sur les arbres de la ripisylve, ainsi que la pratique de l’évolage (mise en culture du fond du lac avec du seigle) seront réalisés pour améliorer les habitats et la disponibilité alimentaire du lac.
Pendant toute la durée des travaux, l’Office National des Forêts, qui effectuera régulièrement des tournées de surveillance sur le site, rappelle que ce chantier est interdit d’accès en raison des risques qu’il présente jusqu’à sa remise en eau.

La rédaction vous conseille : La pêche des percides en hiver

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Aubrac. Le lac des Picades vidangé pour un an