Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Reconversion post-crise covid. Anesses du Carladès : de Nantes à Brommat, la vie côté nature

Reconversion post-crise covid. Anesses du Carladès : de Nantes à Brommat, la vie côté nature

C’est une situation caractéristique de l’époque actuelle. Après quelques mois de télétravail constant, Sarah et Gary Calvinhac ont décidé, début 2021, de changer de vie et de s’installer à Albinhac de Brommat pour fonder “Les ânesses du Carladès”. Ils ont donc quitté leurs postes à Nantes, dans la finance pour l’un et la recherche médicale pour l’autre, afin de mettre leurs compétences en commun et de créer cette entreprise mi-agricole mi-artisanale, pour laquelle ils ont suivi une formation spécifique en Corrèze sur l’élevage d’ânesses. Leur choix s’est porté sur le Nord-Aveyron en raison des attaches familiales de Gary — originaire de Brommat par sa grand-mère (Gombert) et de Golinhac par son grand-père (Calvinhac) — et de leur attrait pour la région.
Ainsi, ils élèvent des ânesses et fabriquent eux-mêmes des savons, cosmétiques et confiseries avec le lait issu de la traite. "Nous avons fait le choix de tout faire nous-mêmes, sans intermédiaire, afin de garantir la qualité et la traçabilité." Ils n’utilisent que des ingrédients naturels, en privilégiant les produits locaux. Des savons à la gentiane et au thé d’Aubrac font ainsi partie de leur gamme. La commercialisation de leurs produits a débuté au début de l’été par la vente directe sur les marchés du Cantal et du Nord-Aveyron jusqu’à Espalion. Un réseau de revendeurs de Rodez à Aurillac est en cours de constitution. Il est également possible de commander leurs produits sur leur site internet www.anesses-carlades.fr
Le jeune couple a de nombreux projets de diversification en tête, comme le développement de nouveaux produits (notamment une crème hydratante prévue fin 2021 et un shampoing solide prévu mi-2022), mais aussi offrir la possibilité de visiter leur exploitation ainsi que de partir en randonnée avec leurs ânes. Contact par mail à contact@anesses-carlades.fr ou au 07.70.27.07.22.

 

A lire aussi : Des volailles, des œufs, des fruits et une reconversion

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Reconversion post-crise covid. Anesses du Carladès : de Nantes à Brommat, la vie côté nature