Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Nouvelle association pour le Nord-Aveyron. Émergence d’une maison d’hôtes palliative

Nouvelle association pour le Nord-Aveyron. Émergence d’une maison d’hôtes palliative
Colette Nicole (bénévole), Sandrine Carlus (présidente) et Nathalie Thibaut (vice-présidente).

La création d’une maison d’hôtes palliative, c’est le projet que se sont donné Sandrine, Nathalie, Hélène et Colette en créant l’association Aim’ergence palliative, en juin 2021, à Espalion.
C’est à travers leurs expériences professionnelles et personnelles que ces quatre femmes ont pris conscience de l’importance d’accompagner les personnes en soins palliatifs ou touchées par le deuil. Comme le rappelle la présidente, Sandrine Carnus, "les soins palliatifs ne concernent pas seulement les derniers jours de vie d'une personne, cela peut commencer deux à trois ans avant".
Leur objectif ? Ouvrir une maison d'hôtes. Un gîte à visée hôtelière où l’association pourra accueillir les personnes et leurs aidants touchés par la maladie ou le deuil et leur proposer un suivi personnalisé. 
"C’est un beau projet de vie, mais ce n’est que le début de l’aventure", raconte Sandrine. Les membres de l’association sont encore à la recherche d’un lieu, mais aussi de bénévoles pour animer la structure, "toutes personnes de bonne volonté souhaitant donner un peu de leur temps [les bénévoles auront des formations sur le palliatif], faire un don ou nous proposer une structure sont les bienvenues".

 

A la recherche d’une structure


L’association espère trouver une maison ou une structure de près de 300 mètres carrés qui pourrait héberger de façon temporaire jusqu’à six malades et leurs familles ainsi que des personnes traversant l’épreuve du deuil.
"La maison d'hôtes organisera des activités et des groupes de parole sur quelques heures mais aussi des séjours plus long pouvant durer jusqu'à 15 jours", explique Nathalie, vice-présidente de l’association.
L’association recherche un lieu possédant un parc ou se trouvant au milieu de "la nature, car on peut vraiment lâcher prise, faire ressortir ses émotions et on souhaite avant tout créer un lieu d’apaisement, une bulle de bien-être", détaille Colette, première bénévole de l’association. Mais, le tout, proche d’un axe routier pour rester à proximité de l’hôpital.

 

 

Partager sa souffrance


Au sein de cette future structure, les membres de l’association souhaitent organiser des ateliers pour évoquer la maladie ou le deuil, échanger sans jugement dans un esprit de bienveillance et d’écoute. Pour Nathalie qui fut touchée par le deuil, "le but de la structure est de se rendre compte que nous ne sommes pas seuls et qu’on peut partager et évoquer cette souffrance".
L’association espère commencer les ateliers d’accompagnement dans le cabinet de Sandrine, situé au 14 rue du Plô à Espalion. 
La création de cette maison d’hôtes aura pour vocation d’associer des soignants libéraux, mais aussi des soins en médecines alternatives comme la zoothérapie, l’hypnose, les soins énergétiques ou la méditation dispensés notamment par Sandrine.

 

 

Créer un havre de paix


"Nous voulons créer ce lieu dans un esprit de famille, apprendre à gérer ses émotions et accompagner autant les malades que leurs familles", indique la présidente.
Ce sont quatre trajectoires différentes qui se sont regroupées pour créer ce projet de maison d’hôtes palliative à travers l’association Aim’ergence Palliative.
Contact au 06 82 12 02 73 (Sandrine Carlus) ou par mail à aimergencepalliative@gmail.com. Pour adhésion ou faire un don : www.helloasso.com/associations/associa tion-aim-ergence-palliative

 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Nouvelle association pour le Nord-Aveyron. Émergence d’une maison d’hôtes palliative