Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Loi Montagne. Pneus hiver obligatoires : ce qui va changer à partir du 1er novembre

L’hiver sera rude... On entend parler depuis un an de la possible obligation de devoir se chausser en pneus hiver dans les zones de montagne : c’est désormais acté pour 48 départements, dont l’Aveyron. Mais rassurez-vous, une tolérance sera d’abord appliquée sur les catégories de pneus, et vous aurez la possibilité d’utiliser des chaînes ou des “chaussettes” comme solution alternative. Et on dit qu’il n’y a plus d’hiver...

Loi Montagne. Pneus hiver obligatoires : ce qui va changer à partir du 1er novembre

Cette mesure, extraite de la loi "Montagne II", prendra effet dans 48 départements français, dont l’Aveyron. Du 1er novembre jusqu’au 31 mars, il sera désormais nécessaire de chausser des pneumatiques adaptés aux conditions hivernales sur nos véhicules.
"Renforcer la sécurité des usagers en réduisant les risques liés à la conduite sur routes enneigées ou verglacées", tel est l’objectif du gouvernement . Avant d’ajouter que cette nouvelle réglementation permettra "d’éviter les situations de blocage en région montagneuse, quand des véhicules non équipés se retrouvent en travers des voies."

 

Les conditions d’application


Comme précisé plus tôt, cette règle s’appliquera du 1 er novembre au 31 mars dans 48 départements français. Mais cela ne concernera pas l’ensemble des communes. La liste définitive sera précisée par la préfecture dans les jours à venir. Il est important de noter que cette décision ne concerne pas seulement les locaux. Il faudra répondre aux exigences dès que l’on empruntera une route concernée. Pour cela, la sécurité routière a créé deux nouveaux panneaux de signalisation qui précisent l’entrée et la sortie dans les zones où l’équipement est obligatoire.

 

 

L’équipement nécessaire


Rassurez-vous, il existe plusieurs moyens afin de remplir les conditions. Vous pourrez d’abord, assez logiquement, équiper vos véhicules de pneus hiver. Également, les gommes quatre saisons seront toujours acceptées. Toutefois, il faudra bien veiller à la qualité de vos montures puisqu’elles devront répondre au critère de qualité “3PMSF” ( 3 Peak Mountain Snow Flake, littéralement “montagne à trois pics et un flocon de neige”). Une appellation identifiable par son logo, une montagne à trois cols avec un flocon à l’intérieur, représenté sur le flanc (d’où son nom).
Les chaînes ou les chaussettes à neige sont elles aussi autorisées, à condition d’en équiper les deux roues motrices. Ces dispositifs comportent même un avantage, puisque si le temps est clément, il suffit de les avoir à portée de main. Ce qui permet par temps sec de rouler avec des pneus été bien plus adaptés à la chaussée que des pneus neige.
Un équipement qui n’a pas manqué de créer la cohue dans les enseignes de pneumatiques. C’est le cas notamment pour le garage Espalion Pneus. Comme le témoigne Richard Cieslak : "Comparé aux autres années nous constatons une plus forte fréquentation, on a du boulot !" Un impact évidemment lié à la loi “Montagne”, puisqu’en ce moment, 80% de leurs ventes sont des pneus quatre saisons.

 

 

Tolérance jusqu’en 2024


Jusqu’au 1 er novembre 2024, la règle est assouplie, mais les pneus dits “contact”* seront bien obligatoires (sauf si vous disposez de chaînes). Cela signifie que tous les pneus hiver et 4 saisons seront valables, même s’ils ne disposent pas du label “3PMSF”. Ces pneus sont identifiables par le marquage “M+S” ( Mud and Snow, soit “boue et neige”), ils représentent les pneus considérés par les fabricants comme adaptés aux conditions difficiles. Ce critère est uniquement commercial et sert à distinguer les différents modèles de pneumatiques entre eux. C’est pour cela que le gouvernement préfère, à terme, se fier au critère 3PMSF.
Malgré cette tolérance, une infraction sera sanctionnable d’une contravention d’un montant de 135€ et d’une potentielle immobilisation du véhicule.
*À l’origine, “contact” est un nom déposé par le fabricant de pneus Continental. Le terme est entré dans le langage courant pour désigner un pneu “thermogomme”, c’est-à-dire les pneus hiver en général.

 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Loi Montagne. Pneus hiver obligatoires : ce qui va changer à partir du 1er novembre