Découvrez Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Chaudes-Aigues Pétanque. Les pétanqueurs passent au rouge

Chaudes-Aigues .

Chaudes-Aigues Pétanque. Les pétanqueurs passent au rouge
Après le bleu, le rouge.

Chaudes-Aigues Pétanque

Finalement le Père Noël arrive avant l'heure à Chaudes-Aigues Pétanque. Ce dernier vendredi de novembre, il a apporté de nouvelles tenues financées par la caisse locale du Crédit Agricole, le conseil départemental du Cantal et le club, par le truchement de plusieurs partenaires.

Le président Bonnal choisissait ce moment pour procéder à un bilan pour l'année écoulée. «Nous avons effectué une bonne saison, toujours en progression par rapport à la précédente, tant en championnat du Cantal qu'en vétérans, mais aussi du côté des filles. Nous avons accueilli 790 doublettes en 2023 au cours de toutes nos animations.»

L'entretien se trouvait coupé par la remise des survêtements, objet de la soirée. En présence de Jean-Jacques Monloubou, conseiller départemental, de Caroline Fernadez, secrétaire de la caisse locale du Crédit Agricole, de Jean-Luc Boucharinc et Béatrice Rocher, adjoints au maire. Jean-Jacques Monloubou affirmait : «C'est avec beaucoup de plaisir que je viens chez vous, avec votre président nous avons joué ensemble au rugby, pas au même poste. Je vous félicite pour vos résultats et continuez ainsi toujours dans la bonne humeur, votre image de marque».

Jean-Luc Boucharinc poursuivait avec les bravos de l'équipe municipale. «La pétanque reste la seule association à assurer une animation qui accueille curistes et touristes tout au long de l'année à n'importe quelle saison.»

Caroline Fernandez ajoutait : «Nous sommes heureux de contribuer au financement de vos tenues. Avec, vous pourrez participer en 2024 aux championnats de France qui se dérouleront à Saint-Flour».

Après cette séquence officielle, le verre de l'amitié se partageait entre tous les présents.

Le président reprenait ses propos sur l'avenir du club, qui comptera bientôt cinquante licenciés, hommes et femmes confondus. «Les compétitions des vendredis soir nous ont permis d'accueillir quatre joueurs sur les huit recrutés, pour seulement trois départs.»

Chose étonnante, personne ne parlait du boulodrome.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chaudes-Aigues Pétanque. Les pétanqueurs passent au rouge