Découvrez Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Préfecture de l'Aveyron. Fièvre Catarrhale Ovine : recrudescence de cas cliniques dans le sud du massif central

Aveyron. Fièvre Catarrhale Ovine : la préfecture de l'Aveyron communique.

Ce jeudi 14 septembre, la préfecture de l'Aveyron communique au sujet de la Fièvre Catarrhale Ovine (FCO) :

Recrudescence de cas cliniques dans le sud du massif central

La situation

Depuis le mois d’août 2023, une recrudescence de cas clinique de FCO sérotype 8, est relevée dans le sud du Massif Central, et notamment en Aveyron.

La FCO (Fièvre Catarrhale Ovine) est une maladie virale affectant les ruminants ; elle est transmise par des moucherons piqueurs (Culicoïdes). Les animaux sensibles sont les ruminants (dont les bovins, ovins et caprins). Cette maladie est strictement animale, elle n’est pas transmissible à l’homme et n’affecte pas la qualité des denrées alimentaires produites.

La maladie

Le virus de la FCO provoque l’inflammation des muqueuses, ce qui entraîne de l'hyperthermie, des difficultés de locomotion, des ulcérations dans la bouche, de l’hypersalivation, voire une langue bleue. La maladie se manifeste cette année par l’apparition de cas cliniques, c’est-à-dire avec l’apparition de symptômes.

Les symptômes sont observés principalement sur les bovins et les ovins et peuvent varier en intensité : hyperthermie, difficultés de locomotion, hyper-salivation, irritations, etc. et peuvent entraîner des pertes économiques dans les cheptels.

Au niveau mondial, il existe 27 sérotypes différents de FCO.

En France, la FCO sérotype 8 est endémique depuis 2015 sur la France continentale et les derniers épisodes cliniques (avec observation de symptômes) dataient de cette période.

La reglementation et les acteurs

La FCO n'est pas soumise à un plan d’éradication. Elle fait l’objet de surveillance, de déclaration des suspicions et des foyers, ainsi que de restriction sur les mouvements vers des pays européens et hors Europe. La maladie est endémique en France métropolitaine pour les sérotypes 4 et 8.

La FCO fait l’objet d’une surveillance sanitaire des cheptels par les acteurs du département : les Groupements de Défense Sanitaire (GDS) réunis au sein de la Fédération des Organismes de Défense Sanitaire de l'Aveyron (FODSA), les vétérinaires, les laboratoires d’analyses et les éleveurs.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Préfecture de l'Aveyron. Fièvre Catarrhale Ovine : recrudescence de cas cliniques dans le sud du massif central