Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Anem. L'Association nationale des élus de la Montagne en congrès à Pont-de-Salars

Politique. Le 38e congrès de l’Association nationale des élus de la Montagne se tenait sur le Lévézou les 20 et 21 octobre où 500 élus ont échangé sur différentes “spécificités” dont la prédation, les mobilités décarbonées ou la désertification médicale.

Anem. L'Association nationale des élus de la Montagne en congrès à Pont-de-Salars
Dominique Faure, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargée de la Ruralité. Photo Loïc Bailles, Journal de Millau

Pendant deux jour, à Pont-de-Salars, les membres de l’Association nationale des élus de la Montagne (Anem), ont préféré parler de spécificités plutôt que de problématiques. Promulguée le 9 janvier 1985, c’est en ce sens que la loi Montagne reconnaît un droit à la différence et la nécessité d’adopter les dispositions générales aux particularités de près de 25 % du territoire, dont 258 (sur 285) communes aveyronnaises....

Il vous reste 90% de l'article à lire.

Vous devez bénéficier d'un abonnement premium pour lire l'article.

Abonnement sans engagement
Déjà abonné ? Connectez-vous
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Anem. L'Association nationale des élus de la Montagne en congrès à Pont-de-Salars