Découvrez Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Le coin du libraire de François Puech. Livre : le Musée du scaphandre est dans les “Abysses”, de Michel Viotte

Les chroniques. Découvrez les sélections de livres de François Puech, de la librairie À l'entour à Nasbinals.

Le coin du libraire de François Puech. Livre : le Musée du scaphandre est dans les “Abysses”, de Michel Viotte

Odyssée des océans. Et si je vous parlais d’un livre sur l’océanographie, l’étude des océans ? Après tout, il s’agit quand même de soixante-dix pour cent des surfaces de notre belle planète… bleue.
Très longtemps les océans n’ont été qu’un obstacle. Il s’agissait de naviguer pour découvrir puis commercer. Les fonds marins relevaient de la seule imagination. Mais au XIXe siècle, tout change. L’heure est venue de passer sous la surface grâce à la «technique», fille de ce siècle enthousiaste. Et comme dans un bon roman d’aventure, l’intrigue nous amène là où l’on ne s’y attend pas…
Ici, au cœur du Rouergue, là où l’Espalionnais Benoît Rouquayrol invente en 1860 un appareil respiratoire de sauvetage pour secourir les mineurs dans les mines de Decazeville. Le travail mené avec Auguste Denayrouze permettra ensuite d’adapter l’appareil au milieu sous-marin et d’y associer un régulateur et une réserve d’oxygène. Cette aventure technologique et humaine deviendra aussi industrielle et marketing avec la société «Rouquayrol Denayrouse».
Le livre de Michel Viotte «Abysses», sorti cette année, revient sur l’odyssée des hommes sous la mer. Et voilà qu’il rappelle au jeune espalionnais que je suis, la présence dans ma ville natale du musée du scaphandre que j’ai longtemps imaginé poussiéreux et sans grand intérêt. Lucien Cabrolier, figure locale, fervent défenseur du musée depuis des décennies, est venu me présenter ce nouveau livre jusqu’à Nasbinals. J’ai vu l’enthousiasme dans son regard d’enfant passionné.
J’ai commencé à feuilleter ce très beau livre et n’ai pas pu le lâcher, pris par l’aventure mêlant histoire, folie onirique et romanesque. Alors, cet été j’irai voir le musée du scaphandre. Imaginez ! Un musée du scaphandre à Espalion ! Il n’a pu naître que de la folie d’enfants turbulents et géniaux ! Voilà ce que devrait être un programme estival (une philosophie de vie ?) : plonger au cœur des aventures farfelues des plus audacieux d’entre nous !
Michel Viotte «Abysses» La Martinière, 220 pages, 34,90 €.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Le coin du libraire de François Puech. Livre : le Musée du scaphandre est dans les “Abysses”, de Michel Viotte