Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Elections législatives. Stéphane Mazars : "Restons mobilisés !"

illustation du Bulletin d’Espalion

Dimanche dernier, lors du premier tour des élections législatives, vous m’avez placé en tête du scrutin avec 42,46% des voix. Je mesure votre confiance et vous en remercie très chaleureusement.
Dimanche prochain, le 19 juin, vous allez devoir choisir définitivement qui sera votre représentant pour les cinq prochaines années à l’Assemblée nationale.
Rien n’est encore joué. Je compte sur votre mobilisation à toutes et à tous puisque nous savons qu’une forte abstention pourrait remettre en cause l’élan que vous avez bien voulu me donner au premier tour.
Ceux qui ont porté leur voix sur ma candidature l’ont fait par conviction politique, souvent, mais aussi, parfois, en reconnaissance du travail qui a été le mien à l’Assemblée et de l’engagement que j’ai eu, pendant cinq ans, auprès de vous sur le terrain.
Travail et proximité : ce sont les deux engagements que j’avais pris en 2017. Ceux-ci restent les mêmes pour le mandat à venir.
Me témoigner de votre confiance une nouvelle fois, c’est faire le choix d’un député utile au sein d’une majorité renouvelée. C’est faire le choix d’un député ancré sur son territoire, en prise avec les enjeux de notre ruralité. C’est faire le choix de la continuité du travail engagé depuis cinq ans, en confiance et en lien étroit avec les ministères comme avec les élus, les associations et les forces vives du département.
Il est évident que nous, Nord-Aveyronnais, ne pouvons nous reconnaître et être représentés par le candidat d’un mouvement politique qui prône la décroissance économique, la sortie de l’Europe et de sa politique agricole commune, l’augmentation des impôts pour les particuliers ainsi que des charges pour les entreprises et qui remet en cause, encore récemment, l’engagement de nos forces de l’ordre.
Aussi, j’en appelle à l’unité derrière ma candidature de ceux qui ont déjà voté pour moi dimanche dernier mais aussi de ceux qui ont pu faire un autre choix au premier tour, ou qui se sont abstenus. Tous ceux qui se retrouvent dans les valeurs que je défends : sens de la responsabilité, travail et engagement.
Je continuerai à être le député qui porte la voix du Nord-Aveyron, qui fait entendre ses particularités dans l’élaboration des lois, qui accompagne les porteurs de projets de notre territoire et qui est le trait d’union entre le Gouvernement et notre circonscription.
Ma candidature s’inscrit dans un contexte politique qui nous oblige collectivement. Aujourd’hui, il vous appartient de donner au Président de la République les moyens de gouverner dans un environnement national et international que l’on sait déjà extrêmement difficile. Ne courons pas le risque d’avoir demain un gouvernement et un Premier ministre imposés par une majorité d’extrême gauche ou, a minima, une minorité de blocage du fonctionnement de nos institutions à l’Assemblée.
Chacune de vos voix compte.
Le 19 juin, mobilisons-nous ! Ensemble !

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Elections législatives. Stéphane Mazars : "Restons mobilisés !"