Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Santé. Bien Manger Bien Vivre : du tonus dans l’assiette avec les fruits secs

Santé. Bien Manger Bien Vivre : du tonus dans l’assiette avec les fruits secs
Arrêtons de bouder les fruits secs sous prétexte qu’ils sont trop caloriques. Exceptionnellement riches en bons nutriments (magnésium, calcium, potassium), ces concentrés d’énergie n’ont pas leur pareil pour sublimer les plats salés comme sucrés, tour à tour délicieusement croquants ou fondants.
Particulièrement sucrés, les fruits séchés (raisins, pruneaux, bananes, abricots…) ont toujours eu mauvaise réputation chez les personnes qui surveillent leur poids. Pour les oléagineux (noix, noisettes, amandes), constitués pour moitié de lipides, c’est encore pire. Il serait pourtant dommage de s’en priver. Riches en fibres, tous ces fruits secs fournissent aussi des apports non négligeables en fer, en magnésium et en potassium. S’il vaut mieux éviter d’en grignoter à longueur de journée sous peine de voir le compteur de calories virer au rouge, il ne faut pas pour autant les exclure de notre alimentation.
La meilleure façon de profiter des bienfaits des fruits secs sans en abuser ? En parsemer vos recettes. Les pruneaux par exemple font très bon ménage avec le lapin, l’agneau et le bœuf. Les fromages aiment les noix, la truite les amandes, la semoule les raisins. Et comment imaginer un tajine sans abricots ou sans amandes ? Côté desserts, les fruits secs se déclinent quasiment à l’infini. Far breton, semoule aux raisins, brownies, financiers… Autant de promesses de gourmandises irrésistibles.
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Santé. Bien Manger Bien Vivre : du tonus dans l’assiette avec les fruits secs