Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Santé. Pourquoi parle-t-on tout seul ?

Santé. Pourquoi parle-t-on tout seul ?
Contrairement aux idées reçues, parler tout seul n’a rien d’anormal. «Parler tout seul pourrait engendrer de nets bénéfices pour la santé», expliquent deux psychologues Daniel Swigley et Gary Lupyan dans le Quarterly Journal of Experimental Psychology (www.sciencedaily.com, consultée le 10 janvier 2018).
Cette technique peut permettre d’avoir les idées claires, d’ordonner les choses dans son esprit en se dictant étape par étape ce qui a été fait et ce qui reste à faire. L’objectif inconscient étant de faire les choses avec précision, et si possible sans oubli. La preuve, «les enfants le font naturellement» lorsqu’ils prennent leurs repères dans un jeu ou pendant les phases d’apprentissage de la vie ( «faire ses lacets»). Ce genre d’oralité, dont la visée n’est pas de communiquer, peut aussi relever de l’autocritique ou au contraire de la fierté : c’est-à-dire du dénigrement ou de l’autosatisfaction envers ce que l’on est ou ce que l’on a fait.
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Santé. Pourquoi parle-t-on tout seul ?