Découvrez Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

La chronique champêtre de Jean-Paul Pelras. Les Envahisseurs

Les chroniques. La chronique champêtre de Jean-Paul Pelras

La chronique champêtre de Jean-Paul Pelras. Les Envahisseurs

«Les envahisseurs : ces êtres étranges venus d’une autre planète. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. David Vincent les a vus. Pour lui, cela a commencé par une nuit sombre, le long d’une route de campagne, tandis qu’il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva».

Nous sommes en 1969, les images sont en noir et blanc, la bande son est angoissante. Trois mois plus tôt, Armstrong vient de poser sur la Lune le Pataugas le plus célèbre de l’humanité. À partir de cet instant tout devient possible y compris, et peut-être surtout, l’invasion de notre planète par des extraterrestres.

Pour nous en persuader un seul homme, David Vincent, architecte de son état, qui s’assoupit au volant d’une bien nommée Ford Galaxy et verra, en pleine nuit, atterrir une soucoupe volante.

L’acteur Roy Thinnes joue ici le rôle d’un héros solitaire que personne ne veut croire. D’où ce sentiment d’angoisse qui accompagne le téléspectateur. Avec des envahisseurs qui ont une apparence humaine et qui exploitent les travers psychologiques de nos semblables pour accentuer leur vulnérabilité.

43 épisodes donc de 48 minutes chacun, avec un générique oppressant et des individus en costume qui ne peuvent jamais replier leur petit doigt. Des hommes et des femmes bien comme il faut qui disparaissent dans un halo rougeâtre nous laissant seuls avec un monticule de cendres.

Quant à la route de David Vincent, qui ne croisa peut-être jamais celle de Jean-Claude Bourret, elle nous apprend, en tout cas, que chez les humains, il ne faut jamais avoir raison trop tôt.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
La chronique champêtre de Jean-Paul Pelras. Les Envahisseurs