Découvrez Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

13e Festival de Bandas. Espalion : Le Nestor d'Or enlevé par Los Tchaopinos !

Espalion.

Le rideau est tombé dimanche en milieu d'après-midi sur le Festival de Bandas d'Espalion, 13e édition, celle des retrouvailles avec un public de plus en plus nombreux, confirmant la notoriété grandissante de l'événement organisé par les Souvenirs de Nestor.

13e Festival de Bandas. Espalion : Le Nestor d'Or enlevé par Los Tchaopinos !
Festival de Bandas d'Espalion 2022 : Los Tchaopinos raflent le Nain d'Or. - Xavier Palous

Après trois années d’absence, le festival de bandas d’Espalion a fait son grand retour ces samedi 11 et dimanche 12 juin : pendant deux jours, Espalion a vibré au son des morceaux traditionnels du répertoire, de Paquito Chocolatero à Vino Griego en passant par L’Encantada, mais également aux standards populaires qui l’ont enrichi, de Joe Dassin à Daft Punk en passant par Claude François.
Emplissant les rues d’une ambiance festive et de notes de musique endiablées, les bandas ont redonné vie à cet événement sous un soleil radieux et une température estivale. De même, buvettes, chapiteaux, bars et restaurants, tous ont su mettre à l’honneur le festival de musique, accueillant aussi bien les habitués que les touristes.
C’est ainsi, dans la joie et la bonne humeur, que la cérémonie d’ouverture durant laquelle s’opère le transfert du Nain d’Or s'est déroulée à l’Hôtel de Ville, où le trophée a été ramené par les tenants du titre de 2019, la Banda de Chabreloche. Une fois le festival offciellement lancé, les bandas s’empressèrent de déambuler dans les rues du centre-ville, animant en fanfare le boulevard Joseph Poulenc, la rue Droite, la place du Marché. Certains avaient revêtu le bandana rouge de circonstance, accompagné du tee-shirt blanc, et la cité nord-aveyronnaise prenait des airs de feria.
En soirée, alors que les Aquatrucs de Millau allaient animer le match de handball opposant Espalion à Saint-Affrique (lire par ailleurs), un aligot-saucisse géant était servi par les bénévoles sous le chapiteau, place Frontin, devant les anciennes prisons, à plus d'un millier de convives. Un moment convivial et chaleureux, à la bonne franquette, accompagné de discussions animées sur les préférences de chacun suite aux prestations de l'après-midi. Mais rien de tel qu’un concert pour digérer l’aligot, et alors que la foule se pressait vers le podium et les buvettes, l’enjeu n’était plus seulement de divertir, mais bien d’obtenir le Nestor d’Or, décerné à l’issue du passage des bandas par un jury attentif présidé par Laura Delouvrier.

 

Le Nestor d’Or pour Los Tchaopinos


Les formations se sont donc succédé, rivalisant de performances musicales et d’échanges avec le public pour gagner la sympathie du jury. Au final, après le paquito géant du public, ce sont Les Tchaopinos, venus du Tarn, champions de France au Festival de Condom, qui ont remporté le Nestor d’Or tant convoité.
Pour les autres prix, le Nestor d’Argent revient aux Copains d’Abord, de Martel, vainqueurs en 2011 et 2014, le Nestor de Bronze aux Aquatrucs de Millau, le Prix du jury aux Audois de Rambal et Sagan (bronze en 2019) et à La Banda’Coustic de Figeac, le Prix de la musicalité à L’Harmonie de Marcillac (prix d'animation 2019) et enfin le Prix de l’Animation à La Banda de Chabreloche, vainqueur 2019.
La soirée s'est ensuite prolongée avec le concert très cuivré de l'ensemble toulousain Salut Fred Brassband de l'ami Alain Zimmerman, qui enchanta l'assistance autant que les musiciens, à hauteur de public, entre les buvettes. Des navettes ont ensuite assuré le va-et-vient avec l'Excalibur pour les plus motivés. C’est ainsi que s’est achevée cette première journée, avec, au vu de la foule importante, assez peu de problèmes à gérer pour la gendarmerie, qui avait assuré une présence visuelle tout au long de l'après-midi et de la soirée.
Le dimanche, enfin, qui voit au fil des années, depuis sa mise en place en 2011, un public de plus en plus important, s'est déroulé dans la même ambiance chaude et bon enfant : déambulation, messe en musique, apéro et moment de partage autour d’une paella pour plusieurs centaines de convives, avant de revoir les bandas sur le podium pour l'au revoir. La soixantaine de bénévoles et les Souvenirs de Nestor ont terminé sur les rotules, mais heureux, fort d'une organisation bien rodée autour du président Philippe Cabrolier et de son équipe. Rendez-vous en 2023 !

 

 

 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
13e Festival de Bandas. Espalion : Le Nestor d'Or enlevé par Los Tchaopinos !