Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Le Bulletin Côté Jardin. Le camélia dans tous ses états !

La Dame aux camélias avait jeté son dévolu sur cette fleur reconnaissable par ses pétales denses et élégamment ciselés. Les installer au jardin, en pleine terre ou en pot sur la terrasse est à la portée de tous, ne vous en privez pas !

Le Bulletin Côté Jardin. Le camélia dans tous ses états !

Au jardin


Le camélia est une plante qui affectionne les terres acides. Un mélange de terre de bruyère, de terreau et de terre fine du jardin lui conviendra parfaitement. Plantez toujours hors période de gel. Faites un trou deux fois plus grand que la motte. Mettez un peu de votre mélange de terreau au fond du trou et démêlez les racines de la plante. Placez votre camélia dans le trou en prenant soin de positionner le haut de la motte cinq centimètres au-dessous du niveau du sol. En effet, si cette partie de la plante est exposée à l’air libre, votre camélia sera soumis aux aléas climatiques et son dépérissement sera quasi certain ! Remplissez le trou de terre fine et de terreau de feuilles mortes en recouvrant un peu le haut de la motte. Arrosez généreusement et rajoutez un peu de terre si le niveau a baissé, ne tassez pas avec le pied. Il ne vous reste plus qu’à protéger la plante avec un tapis de feuilles mortes ou de paille, vous pouvez également planter des couvre-sols au pied de la plante. Si le gel est annoncé, recouvrez votre camélia d’un voile d’hivernage.

 

En pot


Le camélia apprécie la culture en pot ou en bac sur le balcon ou sur la terrasse. Pour autant, évitez les situations trop brûlantes et préférez une exposition mi-ombre. Le camélia pourra demeurer dans le même pot deux à trois ans avant d’être installé dans un contenant plus grand pour pouvoir se développer correctement. Comme au jardin, choisissez un pot suffisamment large pour accueillir la motte et mettez un lit de gravier au fond pour assurer un bon drainage puis de la terre de bruyère à part égale avec du terreau de bonne qualité. N’oubliez pas de vider la soucoupe placée sous votre pot durant l’hiver, l’eau stagnante risque de geler et votre plante aussi !

 

 

Entretien


Le gel est l’ennemi du camélia comme celui de tous les arbustes à floraison hivernale. Une protection s’avère donc indispensable ! Utilisez un voile d’hivernage ou un paillis d’écorce de pin. Si les feuilles de votre camélia jaunissent, le problème est certainement dû à une carence dans le sol ou à une terre trop calcaire, il s’agit de la chlorose. Pour y remédier, arrosez régulièrement et apportez un engrais spécial arbustes ou terre de bruyère.

 

 

Jardinez avec la Lune


Le 4, plantez l’ail blanc et l’ail violet.
Le 5, ne jardinez pas avant 18h. Périgée de Lune !
Les 6 et 7, plantez les choux cabus semés en août. Plantez les troènes, les hêtres et toutes vos plantes à haies.
Le 8, plantez les arbustes à petits fruits : framboisiers, ronces à fruits et groseilliers.
Le 9, en régions douces, semez les fèves "de Séville à longue cosse".
Le 10, vérifiez l’état de conservation de vos pommes de terre, dégermez-les si besoin. Contrôlez les légumes racines conservés en silo et retirez ceux abîmés avant qu’ils ne contaminent les autres.

 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Le Bulletin Côté Jardin. Le camélia dans tous ses états !