Découvrez Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Histoire. Marc-Antoine Charrier ou l’Honneur de Dieu [Épisode 3]

Histoire. Dans ce troisième épisode, nous allons découvrir ce que fut exactement cette «bagarre de Mende», aujourd’hui entrée dans l’Histoire, et voir les conséquences que celle-ci entraîna.

Histoire. Marc-Antoine Charrier ou l’Honneur de Dieu [Épisode 3]
Vue de Mende, lithographie de 1835.

À lire aussi : Le Saint-Cômois Ignace Bernard, de la contre-révolution à la Grande Armée

La bagarre de Mende

À Mende, dans la soirée de ce fameux samedi 25 février 1792, des soldats du 27e ci-devant Lyonnais, déjà bien éméchés suite à leurs beuveries avec les patriotes mendois, se mirent à arpenter les rues de la ville tout en chantant «Ça ira ! les aristocrates on les pendra !». Excédés par cette véritable provocation, les habitants commencèrent par les huer, puis les entourèrent de façon menaçante, au point que quinze grenadiers du 27e durent se frayer un passage dans la foule en faisant de grands moulinets avec leurs sabres. Ces mêmes grenadiers parvinrent sur la place de l’Évêché où se trouvait le corps de garde occupé par des gardes nationaux.

En entendant vociférer les Lyonnais, les gardes nationaux sortirent aussitôt, très vite épaulés par des Mendois qui voulaient en découdre avec les soldats de la ligne. Face à cette déferlante hostile, les grenadiers s’enfuirent sans demander leur reste. Trois d’entre eux, toutefois, furent mis en joue par des gardes nationaux qui les traitèrent de «coquins» et exigèrent d’eux qu’ils criassent «Vive le roi !». Un caporal-fourrier s’étant exécuté, il fut immédiatement relâché. Quant aux deux autres grenadiers,...

Il vous reste 90% de l'article à lire.

Vous devez bénéficier d'un abonnement premium pour lire l'article.

Abonnement sans engagement
Déjà abonné ? Connectez-vous
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Histoire. Marc-Antoine Charrier ou l’Honneur de Dieu [Épisode 3]