Découvrez Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Accidents du travail. Le monde agricole toujours surexposé

Aveyron. À l’échelle nationale, avec presque un décès tous les trois jours, le monde agricole se montre très exposé aux accidents du travail. L’Aveyron, terre agricole, est bien sûr concerné avec, depuis 2002, 30.000 accidents du travail comptabilisés.

Accidents du travail. Le monde agricole toujours surexposé
Photo d’illustration - Yaroslav - stock.adobe.com

Accidents du travail

Engins agricoles, manipulation des bêtes, chutes... les travailleurs agricoles sont davantage exposés à certains risques.

En Aveyron, les premières statistiques remontent à 2002, avant «rien n’était fait pour». Depuis, 30.000 accidents ont été comptabilisés, dont plus d’une centaine ont été mortels : en 20 ans, 130 agriculteurs aveyronnais ont perdu la vie en travaillant. Cette année, à la date du 30 novembre, quatre accidents ont endeuillé le département. Première cause de ces drames, l'intervention sur les machines ou le renversement des engins agricoles, notamment des tracteurs.

Les jeunes travailleurs surreprésentés

En 20 ans, les accidents du travail ont diminué de 30%, mais le nombre d'accidents mortels reste constant. Face à ce constat, la MSA Midi-Pyrénées Nord développe tout un panel de formations à destination des exploitants, comme aux élèves et apprentis agricoles.

«Les jeunes paient un lourd tribut. En proportion, les 17-19 ans sont surreprésentés dans les accidents. La faute souvent à un manque d'expérience», explique Philippe Millet, responsable prévention des risques professionnels de la MSA Midi-Pyrénées Nord.

Une “Journée prévention avec l'enseignement agricole” est ainsi organisée chaque année. Les élèves des lycées agricoles du territoire sont invités à s'emparer de ces enjeux et de les présenter à leurs camarades.

«Selon l'Institut national de recherche et de sécurité, un élève sensibilisé sera deux fois moins exposé aux risques d'accidents par la suite», confie Philippe Millet.

À lire aussi : Comportement des bovins, la prévention passe aussi par la formation

Les victimes d'accidents mortels ont en moyenne 55 ans

Par ailleurs, il ne faudrait pas en déduire que l'expérience prévient à tous les coups des accidents. Si les jeunes travailleurs sont proportionnellement plus exposés que leurs pairs aux accidents du travail, les victimes d'accidents mortels ont en moyenne 55 ans.

Le renversement d'un tracteur, lors d'un déplacement sur la route ou lors du travail dans les champs, est l’un des risques majeurs auxquels sont confrontés les agriculteurs. Si seule la ceinture de sécurité permet de se maintenir dans l’habitacle, seulement 5 à 6% des agriculteurs la portent systématiquement. Or, ces incidents sont la première cause d'accidents mortels, suivis par la manipulation des bêtes. Le travail avec les animaux, notamment les bovins, est à l'origine du plus grand nombre d'accidents, toutes catégories confondues.

Depuis 2002, 76.000 journées de travail ont été perdues pour cause d'accidents. Pour toucher les agriculteurs, comme les enseignants des lycées agricoles, des actions sont déployées. La MSA propose, notamment, d'aborder de manière ludique les questions de la sécurité au travail lors d'un Escape Game.

Autre approche, un accompagnement individuel et gratuit qui aide les exploitants dans la conception de leur bâtiment ou de leur rénovation, pour prévenir des risques.

En 2022, 783 accidents du travail ont été comptabilisés.

A.C

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Accidents du travail. Le monde agricole toujours surexposé