Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

1914-1918. La Grande Guerre : le parcours de deux soldats aveyronnais

La signature de l’armistice le 11 novembre 1918 est un soulagement pour les poilus. Durant les quatre années de guerre, près de 8.410 000 hommes français ont été mobilisés. Parmi eux se trouvaient Émile Septfons et Denis Oustry, deux soldats dont la vie a été bouleversée à tout jamais par ce conflit.

1914-1918. La Grande Guerre : le parcours de deux soldats aveyronnais
Photographie du champ de bataille de l’Argonne en octobre 1915, où le sergent Denis Oustry s’est distingué pour la première fois.

La mobilisation générale est annoncée. Tous les hommes aveyronnais de 20 à 48 ans sont appelés à rejoindre leur unité d’affectation. Pour l’Aveyron, c’est le 122e Régiment d’Infanterie. C’est le cas de Joseph Emile Septfons, né le 2 septembre 1894 à Espalion.

Trois jours après son vingtième anniversaire, il est incorporé le 5 septembre. Fils de Joseph Septfons et de Pauline Prat, le cultivateur part pour le front. Il semblerait que le soldat de 2e classe — matricule...

Il vous reste 90% de l'article à lire.

Vous devez bénéficier d'un abonnement premium pour lire l'article.

Abonnement sans engagement
Déjà abonné ? Connectez-vous
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
1914-1918. La Grande Guerre : le parcours de deux soldats aveyronnais