Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Santé. Bien Manger Bien Vivre : jus d’orange frais : pourquoi il ne faut pas en abuser ?

Santé. Bien Manger Bien Vivre : jus d’orange frais : pourquoi il ne faut pas en abuser ?
Pour bon nombre d’entre nous, presser une orange chaque matin est le premier geste «santé» de la journée. Permettant ainsi de faire le plein de vitamine C. Sur ce point, pas d’erreur comme le confirme Florence Foucaut, diététicienne nutritionniste à Paris. «La teneur en vitamine C de l’orange est 53 mg aux 100 g.» Soit la moitié de nos besoins quotidiens.
Petit «souci». Pour en profiter au maximum, vous devez le consommer le plus rapidement possible, «la vitamine C étant très sensible à la lumière et à l’oxygène».

Moins de fibres, plus de fructose


Cependant, comme le précise la diététicienne nutritionniste, boire un jus d’orange frais et manger un fruit entier, ça ne revient pas au même. En effet, «si vous pressez le fruit, vous allez perdre des fibres par rapport au fruit entier. Or les fibres jouent un rôle dans l’index glycémique». Ces fibres diminuent l’absorption intestinale du sucre et permettent d’éviter les pics de glycémie. «Idéalement cette glycémie doit être la plus stable possible et sans pics. Car les pics glycémiques augmentent le travail du pancréas et sont délétères pour la santé.» Par ailleurs, la texture modifie l’index glycémique (IG) : l’IG des jus sera toujours plus élevé que celui du fruit entier.
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Santé. Bien Manger Bien Vivre : jus d’orange frais : pourquoi il ne faut pas en abuser ?