Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Le Fieu. Carladez : des chambres d'hôtes “slow tourisme”

Le Fieu. Carladez : des chambres d'hôtes “slow tourisme”
Le député Stéphane Mazars a été séduit par la réalisation de Griet et Kristof.

Griet Peeters (pompier professionnelle à Bruxelles) et Kristof Nootens (propriétaire d'un magasin de vélo à Tervuren) ont été séduits, au cours de leurs vacances en vélo, par le charme de la région du Carladez.

En 2013, ils achètent une maison avec grange attenante au Fieu (Thérondels), dont les rénovations ont pris 5 ans (2015-2020). En 2018, ils quittent la Belgique pour venir y habiter définitivement. Très vite ils se sont intégrés au pays. Griet a travaillé 3 ans à l'office de tourisme de Mur-de-Barrez et au château de Valon. Kristof est ramassseur de lait à la coopérative fromagère de Thérondels.

À lire : Espeyrac, un village dynamique et actif

En 2021, ils envisagent de créer une chambre et table d'hôtes et ils décident alors de répondre à un appel à projets “slow tourisme” dans le cadre du plan France Relance, porté par l'Ademe. Cinq cent vingt-et-un dossiers ont été déposés au niveau national, soixante-deux ont été retenus en France métropolitaine, douze en Occitanie. Leur projet a été le seul qui a été validé sur le périmètre du PNR Aubrac.

Le slow tourisme propose des séjours privilégiant la découverte immersive des territoires dans le respect de leurs habitants et de l'environnement tout en contribuant au dynamisme local. Favoriser l'expérience du touriste, prendre le temps, favoriser les mobilités douces et participer à la protection et valorisation des patrimoines naturels et culturels sont les quatre piliers du “slow tourisme”.

A partir de juin 2022, Griet et Kristof peuvent accueillir six personnes dans leur demeure Basalture dans un cadre exceptionnel avec vue sur l'Aubrac. Ils ont mis en place des activités personnalisées et originales par rapport au slow tourisme : revalorisation du four banal (pour organiser des ateliers de fabrication de pains), sorties de «bains de forêt» et la location de vélo électrique Moustache.

Dernièrement, Stéphane Mazars, député de la première circonscription de l'Aveyron, est venu visiter cette réalisation. Il s'est dit ravi de voir qu'un couple venu de Belgique s'est parfaitement intégré en Carladez, mais aussi que par leur investissement, leur volonté, ils participent au dynamisme économique local et au tourisme.

À découvrir : Quel sport pour mieux dormir ?

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Le Fieu. Carladez : des chambres d'hôtes “slow tourisme”