Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Santé. Aider le cerveau à mieux gérer l’audition

Santé. Aider le cerveau à mieux gérer l’audition

Si vous souffrez d’une perte auditive, vous l’avez sûrement remarqué, comprendre ce qui se dit dans un environnement bruyant demande au cerveau un effort considérable. Avec à la clef une fatigue de plus en plus pesante et un isolement social préjudiciable. Pourtant il n’y a pas de fatalité, d’autant plus que les aides auditives apportent aujourd’hui des solutions de plus en plus efficaces. Explications.
En cas de perte auditive, l’un des plus grands risques consiste à s’enfermer dans son monde, à s’isoler des autres et perdre peu à peu le fil de la vie. Pour une personne souffrant d’une baisse de l’audition, il est crucial de préserver ses relations sociales et de profiter des sons de la vie. Cependant dans certaines conditions, participer aux activités sociales peut demander beaucoup d’énergie et donc d’effort. Cela peut être le cas quand de nombreux sons différents proviennent de différentes directions, délivrant une grande quantité d’informations sonores au cerveau. Il doit à la fois être capable de s’orienter dans une scène sonore complexe, de se concentrer sur les sons importants et les traiter.

 

Plus d’informations et moins d’effort d’écoute


Il a déjà été prouvé que l’aide auditive Oticon More permettait de fournir au cerveau 60% d’informations supplémentaires, avec 40% de clarté en plus. Aujourd’hui une nouvelle étude va encore plus loin. Elle a consisté à mesurer la pupillométrie de 17 personnes souffrant de perte auditive équipée d’Oticon More. Plus l’effort de concentration devient important, plus la pupille se dilate. Ces participants étaient plongés dans un environnement sonore qui consistait à leur proposer deux voix distinctes et ceci dans une ambiance bruyante. Résultat, avec Oticon More, les scientifiques ont réussi à démontrer que l’effort d’écoute était réduit de 30% par rapport à une technologie traditionnelle !

 

 

Le réseau neuronal profond pour une audition presque normale


Une question subsiste. Pourquoi le fait de donner plus de sons, à traiter, à trier et à comprendre au cerveau ne provoque pas une surcharge ? Comment expliquer à l’inverse que cela lui permet de mieux fonctionner ? La réponse à ce paradoxe réside dans l’approche fondamentalement nouvelle du traitement des sons dans Oticon More. Elle repose sur la technologie du Réseau neuronal profond. Il s’agit en réalité d’une architecture de neurones artificiels entrainée à partir de millions de scènes sonores issues de la vie réelle. Ce qui permet de donner au cerveau l’accès à la scène sonore intégrale de manière naturelle.
Résultat, les malentendants ne fuient plus les situations sonores où ils doivent fournir un effort d’écoute important. Ils peuvent donc parfaitement retrouver une vie sociale normale et profiter à participer pleinement aux discussions.

 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Santé. Aider le cerveau à mieux gérer l’audition