Découvrez Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

En ce moment

Collège Louis Denayrouze. Occitan : A la rencontre des haïkus avec les troisièmes

Collège Louis Denayrouze. Occitan : A la rencontre des haïkus avec les troisièmes

Les élèves de la section bilingue occitan de troisième du Collège Louis Denayrouze sont partis à la découverte d’une forme poétique japonaise : le haïku.


Quoi de plus naturel pour ces élèves dont l’apprentissage de l’occitan a commencé depuis la petite section que l’enrichissement culturel et linguistique. Lors de leur premier trimestre en occitan, ils ont découvert la forme, le fond de ce poème japonais par le biais d’haïkus traduits mais également d’un auteur tarnais qui en a réalisé en occitan. Ils ont également pu apprécier le témoignage de Naoko Sano, enseignante de langue française et de socio-linguistique à l'Université de Nagoya, une réelle passionnée de la langue occitane. En quelques séances, ils sont parvenus à percevoir l’état d’esprit comme la quête de l’instantané, l’évocation d’un sentiment passager, le lien avec la nature que revêt cette forme brève et subtile. Certains élèves la connaissaient déjà pour l’avoir travaillée en français lors de leur scolarité.


Ainsi, après ces découvertes ou redécouvertes, guidés par Laëtitia Gros leur professeure d’occitan, ils ont réalisé eux-mêmes leurs propres haïkus en respectant bien les règles d’écriture. Ils ont ensuite élaboré une exposition au CDI ce jeudi 2 décembre.
Baptiste Marre, Nolann Lépine, Flavie Négrier, Thomas Maurel-Auguy, Estelle Agasse, Amaury Gasq, Lauria Simon, Elsa Cadoul, Anaïs Cayrel les ont exposés sur un arbre en bois, confectionné par Thomas, un élève du groupe d’occitanistes, et réalisé avec l’aide de son père.
Leurs écrits se trouvent sur des fleurs de cerisiers découpées et peintes avec soin — la fleur de cerisier est un symbole, un emblème très important au Japon — et collées sur l'arbre. Un petit panneau explicatif de la forme littéraire se situe à côté de l’arbre au grand bonheur des élèves impliqués et fiers de leur exposition. Celle-ci, réalisée dans la bonne humeur et avec précision, sera au CDI pour quelques semaines.
Ces élèves pratiquent l’occitan depuis le plus jeune âge à l’école bilingue d’Espalion avec une maîtrise élevée de la langue occitane. Ils poursuivent ainsi au collège leur apprentissage en langue avec Mme Gros mais également en histoire géographie avec M. Cayrol où les cours sont également en occitan.
Une véritable section bilingue ouverte à la culture qui poursuivra à n’en pas douter leur année de troisième avec motivation.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Collège Louis Denayrouze. Occitan : A la rencontre des haïkus avec les troisièmes