Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Marché des Pays de l’Aveyron. C'est le retour à Bercy !

LES AVEYRONNAIS SONT LÀ. La 21e édition du Marché des Pays de l’Aveyron se déroulera ce week-end, du 8 au 10 octobre, dans le quartier de Bercy (Paris, 12e arrondissement). Après une année blanche et une situation sanitaire instable, il aura fallu à l’Amicale des Aveyronnais d’Ici et d’Ailleurs pas mal d’optimisme et d’acharnement pour maintenir ce marché. La météo clémente attendue pour le week-end et la frustration des mois écoulés devraient faire de cette édition un grand cru.

Marché des Pays de l’Aveyron. C'est le retour à Bercy !
La rue de l'Aubrac en 2019 (archive Bulletin d'Espalion).

En ce début de semaine, la rue de l’Aubrac, dans le 12 e arrondissement, vit au rythme des horaires scolaires, dont le visiteur entend les cris et les rires provenant des écoles et des garderies.
La rue est calme. La chaussée est prise d’assaut par les véhicules stationnés en file indienne. La rue de l’Aubrac contraste avec son quartier. À deux pas, une foule humaine s’entrecroise dans les rues de Bercy Village ou dans les couloirs du métro “Cour Saint-Émilion”.

Durant trois jours, la rue s’anime aux couleurs locales

Le Café de Pauline et l’Auberge Aveyronnaise à Bercy ont placé sur leurs devantures des affiches annonçant le marché aveyronnais. Christian, le nouveau gérant du Café de Pauline, passe ses journées "à remplir les stocks. Nous faisons énormément de provisions de nourriture et de boissons pour nous préparer pour ce week-end".
Pour les commerçants, ce début de semaine est synonyme de préparation et de logistique. Cette gestion de l’intendance est "difficile à mettre en place, on ne sait pas combien de bouteilles on doit prévoir", nous confie Vincent, de chez Twelve. Pour le whisky laguiolais, c’est une première. L’enjeu est de taille : "On ne sait pas comment va être accueilli notre produit par le marché parisien. C’est un peu stressant".

C’est aussi une première pour les nouveaux gérants du Café de Pauline, qui espèrent "faire au mieux pour maintenir la réputation du café. On souhaite faire honneur à Véronique [Chantegrelet, ancienne gérante]".

À Bercy flotte une odeur de préoccupation

Les commerçants, producteurs et artisans veulent être prêts. Cette édition est particulièrement attendue "les riverains étaient tristes de ne pas pouvoir déguster leur aligot l’année dernière" avoue Richard Bouigue, premier adjoint à la mairie du 12 e et originaire de Saint-Martin de Lenne.

Cette édition a été préparée en avance par les services de la mairie de l'arrondissement et la Fédération des Aveyronnais d’Ici et d’Ailleurs. De nombreuses précautions sont mises en place pour que les 60.000 visiteurs attendus profitent du marché dans la convivialité et le respect des gestes barrières (sauf contre-ordre le pass sanitaire ne sera pas demandé sur le marché).

Les conseils donnés par les habitués du marché aux nouveaux trahissent une ambiance conviviale et chaleureuse de l’événement "Eh ! N’oublie pas de prendre des lampes pour les nocturnes", ou "s’il pleut, prend des palettes pour éviter que le ruissellement détruise tes cartons".

Les derniers points techniques seront évoqués et réglés le mercredi soir. Pour Richard Bouigue, cet événement illustre le lien qui existe entre l’Aveyron et Paris, et plus particulièrement le 12 e arrondissement, au chiffre évocateur. Avoir choisi la rue de l’Aubrac pour l’organiser est très symbolique.

Désormais, visiteurs comme exposants attendent dans la joie l’ouverture du marché, ce vendredi 8 octobre à 17h.

Encadré

PRÈS DE 70 EXPOSANTS VOUS ATTENDENT

La Fédération des Aveyronnais d’Ici et d’Ailleurs se prépare à accueillir ses fidèles exposants et les visiteurs dans les meilleures conditions possibles. Cette 21 e édition sera inaugurée le samedi matin à 10h place de Lachambeaudie par Arnaud Viala, président du Conseil départemental de l'Aveyron.

C’est à nouveau près de 70 exposants, producteurs, artisans et artisans d’art, qui seront là pour vous accueillir, vous présenter et pour beaucoup vous faire déguster les merveilleux produits tous garantis made in Aveyron !

Cette année, avec la Chambre de commerce et d'industrie de l’Aveyron, la Fédé a maintenu le thème “Les Entreprises du Patrimoine Vivant”. 26 entreprises aveyronnaises ont obtenu le label EPV qui est attribué à celles qui détiennent un patrimoine économique, composé en particulier d’un savoir-faire rare, renommé ou ancestral, reposant sur la maîtrise de techniques traditionnelles ou de haute technicité et circonscrit à un territoire. Seront ainsi présents sur cette 21 e édition : Benoit l'artisan, Max Capdebarthes et indirectement La Forge de Laguiole avec Aveyron Gourmet. Un espace leur a été réservé rue de l’Aubrac où vous pourrez vous arrêter et les découvrir.

Le Conseil départemental sera présent pour vous inviter à découvrir l'Aveyron tant sous un aspect touristique qu'économique. Ainsi, afin de favoriser les relations économiques entre l'Aveyron et le Grand Paris, les trois chambres consulaires disposeront de deux espaces réservés aux échanges professionnels. Elles vous présenteront l'attractivité du département qui vous séduira pour sa qualité de vie et ses multiples offres d'emplois.

Le samedi et le dimanche, vous pourrez visiter le Salon du livre où vous rencontrerez des auteurs qui vous présenteront leurs ouvrages. Vous pourrez également retrouver sur le podium place de Lachambeaudie les prestations des groupes folkloriques (le samedi après-midi Les Gentianes, Lou Padelou, Pastres et Pastretos et La Bourrée de Paris ; le dimanche matin à 11h, La Bourrée Montagnarde animera la messe en l’église Notre Dame de la Nativité de Bercy puis dansera vers 12h sur le podium, l’après-midi les groupes sont Le Réveil Auvergnat et La Montagnarde).

Les 8, 9 et 10 octobre, n’hésitez pas à venir comme avant pour découvrir, apprécier, déguster tout ce que l’Aveyron peut vous offrir de meilleur. Vous pourrez à nouveau vous régaler midi et soir d’un aligot-saucisse accompagné d’un bon verre de vin Marcillac, des Côtes de Millau ou d’Estaing (à déguster avec modération). Pendant trois jours, retrouvons joie de vivre, fraternité et convivialité même si le masque sera encore de rigueur dans les files d’attente.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Marché des Pays de l’Aveyron. C'est le retour à Bercy !