Découvrez Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Groupement de Valorisation Agricole. Bon bilan pour le GVA

Chaudes-Aigues . Après Saint-Martial, le Groupement de Valorisation Agricole était de retour à Chaudes-Aigues, dans une salle Beauredon rénovée, où la présidente Florence Raynal remerciait la municipalité de Chaudes-Aigues de les accueillir.

Groupement de Valorisation Agricole. Bon bilan pour le GVA
Le point sur l’agriculture locale.

Groupement de Valorisation Agricole

Après Saint-Martial, le Groupement de Valorisation Agricole était de retour à Chaudes-Aigues, dans une salle Beauredon rénovée, où la présidente Florence Raynal remerciait la municipalité de Chaudes-Aigues de les accueillir.

«L'année 2023 va subsister dans les annales comme une année exceptionnelle au niveau des récoltes. Malgré une période un peu plus sèche en milieu d'été, le reste de l'année a permis de refaire des stocks en fourrage, mais aussi en eau dans les nappes. Tout cela sans avoir vu l'ombre de la queue d'un rat ! Mais l'année parfaite n'existe apparemment pas en agriculture. Ce sont des problèmes sanitaires avec la FCO et la MHE qui ont créé des soucis et dans certains cas des pertes sur nos exploitations et entraîné une baisse des cours. Dans ce contexte particulier, le GVA a poursuivi ses activités en proposant des campagnes d'analyses, des sorties de découverte et des journées techniques.»

Le bilan 2023 autorise, une nouvelle fois, de positionner l'association en tant qu'acteur du territoire. À ce titre, elle participait à la foire du 8 mai, à la Transhumance à Aubrac, et organisait des visites de fermes. «Une fois de plus, je ne saurais que trop vous conseiller d'assister aux formations.» Plusieurs sessions permettaient d'acquérir différentes informations ou données, se nourrir de l'expérience des autres ou de l'expertise des intervenants.

Une discussion s'ouvrait sur l'actualité du photovoltaïsme, avantage et inconvénients, implantation ? Un aparté s'effectuait sur les activités du groupe féminin et ses ateliers “histoires de femme”, le stage sur le bien-être au travail et le prix version Fémina.

Rentrent au conseil d'administration Pascal Cros et Thierry Poudevigne.

Le bilan financier laisse apparaître une gestion de bon père de famille, doublé d'un producteur agricole contemporain.

En deuxième partie de rencontre, les adhérents recevaient Élise Trayssac, technicienne d'élevage. Elle, abordait les différentes “petites subventions”, comment les utiliser, monter les dossiers de façon adaptée à son exploitation avec des outils de développement et d'aide à la prise de décision. Lisiane Lacanal, conseillère spécialisée en agritourisme, avançait la présentation du pacte Cantal. Elles répondaient aux diverses questions sur nombre de points.

La présidente clôturait ensuite l'assemblée, concluant :«Votre GVA reste ouvert à tous et les administrateurs sont vos relais pour nous transmettre vos besoins, vos idées, vos projets».

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Groupement de Valorisation Agricole. Bon bilan pour le GVA