Découvrez le Bulletin d’Espalion en illimité Découvrir les offres

Le four de Sanivalo fait peau neuve

Le four de Sanivalo fait peau neuve

Sanivalo se trouve à 1.079 mètres d'altitude le long d'une voie de communication Est-Ouest sur l'Aubrac qui pourrait posséder un effet structurant dans la création du Parc naturel régional de l'Aubrac.
C'était aussi l'ancien itinéraire qui allait de Réquistat, La Chaldette et de Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues à la foire au bétail de Lacalm. Le village chargé d'histoire détient un patrimoine d'exception, notamment de très beaux bâtiments agricoles, le pont de Cayre (ou de Sanivalo) à trois travées sur le ruisseau des Taillades croix pattée de Sanivalo. Sa réfection valorisera le chemin de Lacalm, que souhaite rouvrir l'association des .
Quant au four, outre la nécessité d'un débroussaillage, la construction présente plusieurs désordres de structure. On observe sur la façade avant des fissures importantes, la souche de cheminée doit être consolidée et le linteau intérieur repris sous peine de dégradations irrémédiables.
La municipalité de Jabrun, à l'initiative du projet de restauration, fait appel à tous ceux qui aiment le Cantal et son patrimoine pour faire un succès de la souscription populaire qui permettra de récolter les fonds indispensables à ce sauvetage. Elle a confié à la Fondation du patrimoine cette opération dont l'action s'appuie sur un réseau de délégués départementaux et régionaux, tous bénévoles. Pour son intervention, la Fondation dispose d'instruments très incitatifs. Le label facilite la réhabilitation de bâtiments et autorise ses bénéficiaires à obtenir des avantages fiscaux. La souscription mobilise un partenariat collectif en faveur de projets de sauvegarde du patrimoine public. C'est à travers son club des mécènes, cinq sociétés aurillacoises : Matière, Interlab, Biose, Nuger et Chavignier, que l'organisation soutient les travaux de rénovation du four. Édouard de Bonnafos, responsable de ce groupe de bienfaiteurs, accompagné de Mme et M. Couillaud, remettait à Louis Navech, maire de Jabrun, un chèque de 3.000 euros.
Somme qui viendra s'ajouter au 41 % de participation de la région AURA, le solde restant à la charge de la commune de Jabrun de laquelle il faudra enlever le montant de la souscription qui n'est pas achevée (renseignements mairie de Jabrun).
Les artisans, eux, sont désignés et le chantier devrait débuter rapidement pour un coût total de 19.000 euros ht.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au Bulletin Espalion
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Le four de Sanivalo fait peau neuve