Mercredi 07 Décembre 2022
Connexion
> Créer un compte
Nous Contacter Notre page Facebook Notre compte Twitter Notre compte Instagram

Pays de Laguiole - 24/11/2022 - Laguiole

Urbanisation

Laguiole : inauguration de la nouvelle résidence du Faubourg

cliquez ici pour agrandir l'image
C’est la première fois que la secrétaire générale de la préfecture de l’Aveyron, 

Isabelle Knowles, coupe un ruban avec un couteau Laguiole.

Vincent Alazard, maire de Laguiole, a dévoilé, jeudi 17 novembre, les sept appartements qui composent cet immeuble appelé communément “l’ancienne gendarmerie”. Projet porté par le conseil municipal, le but est d’accueillir de nouveaux habitants et de redynamiser le centre-bourg du village.

Sous une pluie battante, les portes des appartements s’ouvrent sur des balcons avec une vue brumeuse sur l’Aubrac. Les serpillières éparpillées sur les seuils sont foulées par les nombreux curieux qui découvrent les nouveaux logements. «J’ai l’habitude de dire que l’Aveyron est une terre catholique, donc la pluie est le signe que la résidence est bénie par Dieu», sourit Jean-Claude Anglars. Tous destinés à la location, le bâtiment est composé d’un jardin partagé et de trois T2, deux T3 et deux T4 dont chacun dispose d’une cave et d’une place de parking.

À lire : Maison de retraite de Laguiole : 20 ans déjà !

Entre les étages et les couloirs, les invités déambulent dans les appartements pour admirer la cuisine, les chambres ou la salle de bain. Ici et là, les voix d’André Bras ou de Ronan Auberty — qui ont suivi le projet — se font entendre pour donner des explications. «Il y a des panneaux solaires sur le toit et nous avons fait venir un acousticien pour travailler l’insonorisation, notamment au niveau du plancher», précise l’élu.

Un projet à 1,5 million d’euros

C’est en 1985 que le bâtiment, ancienne gendarmerie, devient propriété de la commune. Après une histoire animée où il y a eu plusieurs fonctions — il a notamment accueilli l’école de musique et le foyer des jeunes où le député Stéphane Mazars se rappelle avoir vécu «des réveillons épiques» — la municipalité met en vente l’ensemble immobilier en 2017.

Après un an sur le marché sans trouver preneur, la mairie décide de revaloriser cette ancienne gendarmerie et d’en faire des logements comme le révèle Vincent Alazard dans son discours. Après plus d’un an et demi de travaux, un passage de la classe énergétique G à B, les appartements à faible consommation énergétique ont été livrés avec deux mois de retard et un avenant de 68.000 euros sur un projet à 1,5 million d’euros. «Nous avons tenu nos engagements en matière de coût et de délais. Il est important de rappeler que ce projet n’aurait pu être réalisé sans le soutien de l’État, du Département, de la Région Occitanie ou de la Communauté de Communes», précise le maire de Laguiole.

À lire : Octobre Rose : plus de 5.700 euros collectés à Laguiole

Le sénateur Jean-Claude Anglars félicite la commune pour sa volonté de sobriété foncière, son utilisation de l’enveloppe fonds friche et fonds vert pour reconquérir le centre-bourg et ainsi fixer de nouveaux habitants dans des logements «beaux et bien faits», sans grignoter d’autres terres arables. Pour le président de la communauté de communes, Aubrac, Carladez et Viadène (CCACV), «la politique de l’habitat est un des éléments majeurs qui accompagne l’accueil de nouvelle population, notamment des jeunes. Nous souhaitons accompagner ce type de réhabilitation et c’est une initiative qu’on plébiscite».

Dynamiser le centre-bourg et accueillir de nouveaux actifs

Effectivement, faute de logement, de nombreux actifs décident d’habiter dans la vallée, aux alentours d’Espalion, ou tout simplement de ne pas rester travailler à Laguiole. La secrétaire générale de la préfecture de l'Aveyron, Isabelle Knowles, précise que ce programme de réhabilitation d’anciens bâtiments répond à un réel besoin, car les territoires ruraux manquent de logements.

De ce fait, il est important d’allier l’urbanisation et la redynamisation des centres-bourgs des villages. «Les territoires ruraux connaissent une véritable attractivité avec un phénomène de re-ruralisation et ils ont un grand avenir devant eux», certifie le député Stéphane Mazars. Cet immeuble hébergera treize résidents dont dix sont des nouveaux actifs. «Nous devons développer un habitat avec des offres modernes et bien équipées pour fixer les populations jeunes et actives», précise Arnaud Viala.

C’est l’agence Nord-Aveyron Immobilier qui gère le parc locatif de la résidence. Les appartements, tous déjà loués, ont admis leurs premiers occupants le vendredi 18 novembre, soit le lendemain de l’inauguration. Le maire de la commune assure que cette «opération va s’équilibrer largement, car l’emprunt est couvert». Mais à peine terminé, un nouveau projet commence avec la réhabilitation de la maison Boucher, toujours dans le centre bourg, qui devra accueillir trois appartements et un espace pour un commerce en rez-de-chaussée.

À lire : Laguiole : Arnaud Viala en visite chez Jeune Montagne

à la une
Abonnement et lecture
Articles les plus lus
Ces 7 derniers jours