Actualité - 04/08/2022 -

Aveyron

Sécheresse : le département passe en rouge pour l’eau potable et les bassins Lot et Aveyron Amont en “crise”

cliquez ici pour agrandir l'image
Les restrictions pour les prélèvement d'eaux de surface (rivières, lacs) et souterraines à compter du 6 août.

La préfecture de l’Aveyron vient de mettre à jour les mesures de restriction de prélèvements d’eau de surface (rivières, plans d’eau) et souterraine, pour lesquelles le bassin amont du Lot passe en niveau 3. Pour l’usage d’eau potable, c’est l’intégralité du département qui passe au niveau 3 (rouge). 

Une succession de mois chauds (depuis février 2022) et des records de déficits pluviométriques observés ces trois derniers mois ont accentué la baisse de débit des cours d’eau ou ressources naturelles. Les prévisions météorologiques saisonnières (août à octobre) ne laissent pas présager d’amélioration, avec un trimestre chaud très probable et un temps sec attendus. Des conditions hydro-climatiques exceptionnelles d'un niveau plus critique qu’en 2003 en raison de sa précocité dans la saison. La situation observée sur le milieu naturel et, par répercussion, sur les réseaux d’eau potable, a donc décidé la préfecture à durcir les restrictions d'usage de l'eau, qu'elle soit de rivières, de plans d'eau, souterraine ou potable.

Eaux de surface et souterraines

À compter du 6 août, les bassins amont du Lot et de l’Aveyron passent en niveau d’alerte 3 (“crise”), ce qui signifie : arrêt de toute irrigation agricole sauf cultures prioritaires définies (tabac, pépinières, maraîchages et cultures porte graine). Interdiction également d'arroser les terrains de golf à l'exception des greens, qui pourront être arrosés entre 20h et 8h sauf en cas de pénurie d'eau potable. Interdiction d'arroser les potagers sauf à l'arrosoir et uniquement de 21h à 7h, interdiction d'arroser les stades et interdiction de procéder à des pompages aux fins d’arrosage de chantier.

Dans les bassins du Dourdou et Aveyron médian, le niveau d’alerte est de 2 (“alerte renforcée”). Au niveau agricole, interdiction de prélever et d’irriguer tous les jours de 12h à 18h, les tours d’eau de niveau 2 sont mis en place sur les zones où ils ont été définis, et interdiction d’arroser les prairies (permanente

ou non) et les luzernes. Interdiction d’arroser les terrains de golf à l'exception des greens et des départs. 

Pour le reste, L'orpaillage amateur est interdit, les pratiques du canoë et de tout autre type d'embarcation sont interdites sur les cours d'eau et parties de cours d'eau classés en 1ʳᵉ catégorie piscicole, une surveillance accrue des rejets des stations d'épuration est prescrite, les travaux nécessitant le délestage direct dans le milieu récepteur sont soumis à autorisation préalable et pourront être décalés jusqu'au retour d'un débit plus élevé ; interdiction d’arroser des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d'agrément, espaces sportifs de toute nature de 8h à 20h (les jardins potagers ne sont pas concernés) ; interdiction de procéder à la vidange des plans d'eau de toute nature dans les cours d'eau et interdiction de procéder à des pompages aux fins d’arrosage de chantier de 12h à 18h.

Eau potable

Au niveau de l’utilisation d’eau potable, tout le département passe en niveau d’alerte 3 (l’échelle en compte 4) : interdiction d'arroser les potagers sauf à l'arrosoir et uniquement de 21h à 7h ; interdiction de remplir des piscines privées existantes au 1er juin de l'année en cours ; interdiction de remplir les piscines quel qu'en soit l'usage. Seul est autorisé le renouvellement partiel quotidien conformément aux prescriptions de l'Agence régionale de Santé (à raison minimum de 60 litres/jour/baigneur) pour les piscines accueillant du public ; interdiction d'arroser les stades. 

à la une
Abonnement et lecture
Derniers articles