Histoire - 02/06/2022 - Histoire

Marie Talabot ou la fabuleuse destinée d’une Marmotte (épisode I)

cliquez ici pour agrandir l'image
Mausolée Talabot (carte postale ancienne).

Cette année où la petite ville de Saint-Geniez-d’Olt commémore le bicentenaire de la naissance de Marie Talabot, née Savy, par l’intermédiaire, notamment, d’une exposition intitulée «Les actus de Marie Talabot», ladite exposition installée, depuis le 2 mai jusqu’au 30 septembre, dans les allées couvertes de l’ancien cloître des Augustins, nous avons décidé, à notre tour, de rendre hommage à ce personnage par une série d’articles consacrée à cette femme au destin hors du commun. A noter que, pour la rédaction de ces articles, nous nous sommes particulièrement inspirés de l’excellent ouvrage de Louis Mercadié ayant pour titre «Marie Talabot, une Aveyronnaise dans le tourbillon du XIXe siècle» (Editions du Rouergue - 2007) dont nous avons tiré la plupart des informations aujourd’hui livrées au lecteur. Enfin, nous signalons que Louis Mercadié donnera une conférence sur Marie Talabot le 22 juillet prochain, à 21h, à l’Auditorium de Saint-Geniez-d’Olt.

Marie Anne Savy naquit à Saint-Geniez-d’Olt le 15 décembre 1822, à 6 heures du soir. Ses parents, Antoine Savy (tisserand de profession) et Anne Chaliès, présentaient une grande différence d’âge. De fait, lorsque ces derniers convolèrent en justes noces le 30 janvier 1822, Antoine, déjà trois fois veuf, avait 61 ans, ...
Prolongez votre lecture

Pour lire cet article,
abonnez-vous pendant 1 mois
pour 6 € seulement.
Site et édition numérique.
Déjà abonné? Identifiez-vous
à la une
Abonnement et lecture
Derniers articles